Coupe de France : Di Maria porte le PSG face à l'OM

Coupe de France : Di Maria porte le PSG face à l'OM

Publié le , modifié le

Sans Neymar, sur la touche pour six semaines, le PSG s'est reposé sur son remplaçant Angel Di Maria, auteur d'un doublé, et Edinson Cavani pour éliminer Marseille (3-0), trois jours après l'avoir déjà surclassé sur le même score. Les Parisiens rejoignent Les Herbiers et Chambly en demi-finales, en attendant Caen-Lyon demain.

Le match : Le PSG a tué le match en trois minutes

La vie sans Neymar a bien débuté pour Paris. Devant subir une opération, le Brésilien sera absent pour au moins six semaines. C'est donc un PSG meurtri et remanié qui recevait l'Olympique de Marseille en 1/4 de finale de la Coupe de France, trois jours après l'avoir dominé (3-0). Egalement privé de Daniel Alves (suspendu), Areola (malade) et Marquinhos (déchirure), le PSG se présentait dans un 4-3-3 traditionnel face à l'OM.

La première alerte intervient à la 8e minute lorsque Berchiche déclenche une frappe pied gauche sur un centre de MBappé. Mandanda se détend et la dévie. Dans une première mi-temps poussive en attaque de chaque côté, les occasions se font rares : seuls Florian Thauvin (36') et Angel Di Maria (37') sollicitent Trapp et Mandanda sur des lourdes frappes lointaines.

Di Maria débloque la situation

Sur une mauvaise relance quelques secondes avant la pause, Draxler récupère le ballon devant la surface, glisse le ballon à Di Maria qui décoche une flèche pied droit qui vient se loger sur la droite de Mandanda (1-0, 46').

Paris revient sur le pelouse privé de MBappé, remplacé sur blessure à la pause par Javier Pastore. Sur un centre à priori anodin, Ayem Abdennour rate son dégagement. Le ballon file jusqu'à Di Maria qui reprend de volée et bat Mandanda une nouvelle fois (2-0, 48') pour marquer son douzième but de la saison. En l'espace de trois minutes, le PSG a surpris deux fois les Phocéens. 

Marseille ne s'approche plus que timidement des buts de Kevin Trapp et recule dangereusement. A l'heure de jeu, Julian Draxler manque de marquer l'un des buts de l'année sur une bicyclette bien inspirée qui frôle le cadre (60'). Pastore, très bon pour sa rentrée, ouvre de nombreuses brèches dans une défense marseillaise résignée. Edinson Cavani corse l'addition sur un bon service de Draxler (81'). Le PSG s'impose 3-0 sans avoir tremblé une seule seconde.

Le joueur : Di Maria indispensable

Si Unai Emery s'inquiétait du calibre du remplaçant de Neymar, il devrait dormir tranquillement ce soir. Angel Di Maria, auteur d'un doublé, a plus que rempli sa mission. D'abord positionné à gauche, l'Argentin a été discret. Une fois permuté à droite, il a été gigantesque avec un pied gauche empreint de délice sur ses transmissions.Un premier but plein de sang-froid, et un deuxième opportuniste. Les deux du pied droit, qui plus est. De quoi définitivement rassurer Unai Emery.

La stat' : 39e victoire consécutive en Coupe nationale pour le PSG

L'OM n'a plus battu le PSG au Parc des Princes depuis le 28 février 2010. Le PSG porte lui son invincible série de succès consécutifs en Coupe nationale à 39 (21 en Coupe de France, 17 en Coupe de la Ligue) et n'ont plus perdu en Coupe depuis le 23 janvier 2014 face à Montpellier. Les Parisiens filent vers un quatrième titre consécutif en Coupe de France.

Théo Gicquel @@theoogicquel