Bordeaux dompte Le Mans et se qualifie en 1/16e de finale de la Coupe de France

Publié le , modifié le

Auteur·e : France tv sport
Jimmy Briand Bordeaux Pierre Lemonnier Le Mans
Jimmy Briand (Bordeaux) à la lutte avec Pierre Lemonnier (Le Mans) | NICOLAS TUCAT / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Un penalty de Briand et un but de Basic dans le temps additionnel ont suffi à Bordeaux pour passer le cap des 32e de finale de la Coupe de France aux dépens du Mans (2-0). Dominateurs sans être impériaux face au promu en Ligue 2, les Girondins se sont néanmoins rassurés après quatre revers consécutifs.

Bordeaux a mis fin à sa série de quatre défaites de rang, toutes compétitions confondues, et reste en course en Coupe de France. C'est bien là l'essentiel et il a fallu cet affrontement face au Mans pour se sortir de cette spirale négative. Tant pis si cela fut, pour la plupart du temps, poussif et qu'il semble toujours manquer aux Girondins cette petite étincelle qui pourrait leur permettre de viser bien plus haut. Car la base est solide et la circulation de balle efficace. Jusqu'au bout, faute de justesse dans les derniers mètres adverses, les Bordelais ont été à portée des Manceaux. Le but inscrit par Basic dans les ultimes secondes du match a sonné comme une libération pour le FCGB. 

Confais pris en faute

En dépit d'une bonne volonté manifeste en début de match, les hommes de Paulo Sousa se heurtaient à leurs limites actuelles, peinant à se mettre en position de tir en dépit d'une possession largement en leur faveur (63% sur l'ensemble de la première période). Le Mans, de son côté, jouait bien le coup mais se montrait peut-être trop timoré face à une équipe clairement en proie au doute. Les promus en Ligue 2, qui ont clairement fait du maintien leur priorité de la saison, allaient payer leur manque d'expérience en seconde période : Aloïs Confais retenait Jimmy Briand dans la surface et le vétéran bordelais punissait lui-même cette faute en transformant sans trembler le penalty (1-0, 53e)

Ce but aurait pu libérer les Bordelais mais il n'en était rien. Ces derniers ne parvenaient pas à se détacher même s'ils n'étaient que très rarement inquiétés par les Sarthois. La sanction tombait définitivement quand Basic, lancé en contre, prenait de vitesse Lemonnier et filait tromper Patron pour clore ce premier 32e de finale du week-end (2-0, 94e).  

France tv sport francetvsport