Florent Balmont - Lille
Florent Balmont (Lille) | AFP - PHILIPPE HUGUEN

Balmont (Lille) :"Important pour le championnat"

Publié le , modifié le

Le milieu de terrain lillois Florent Balmont a estimé lundi, au centre d'entraînement du club nordiste à Camphin-en-Pévèle, qu'il était "important pour le championnat" que son équipe gagne mardi à Nice sa demi-finale de la Coupe de France.

Que pensez-vous du retour de l'OM à un point en championnat ?
"L'OM a fait ce qu'il fallait à Montpellier. Voilà, il revient. On l'a dit, le titre on ne le vise pas. On veut l'une des trois premières places. On ne va pas se mettre le feu maintenant. On a dit qu'on voulait faire mieux que la saison dernière. On est dans nos objectifs".
      
Faire mieux que la saison dernière passe par la Coupe de France que Lille attend depuis 1955 ?
"On a tous envie de passer ce tour. C'est un match très important pour nous, pour le championnat. Dans une ambiance très chaude, on sait que cela va être très difficile. On a les moyens de faire un résultat".
      
Pourquoi la victoire à Nice en Coupe est-elle importante pour la suite du championnat ?
"Lors des deux derniers matches, on a pris un peu moins de points. Si on va à Nice et qu'on gagne, même aux pénos, on sera qualifié et cela peut être un plus pour le championnat".
      
Nice en Coupe et Lorient en L1: vivez-vous le tournant de votre saison ?
"Peut-être pas un tournant mais une semaine importante. C'est un match qui peut, dans nos têtes, nous donner des objectifs. Lorient nous attendra aussi. Les Lorientais doivent avoir encore en travers de la gorge les deux revers chez nous" (en L1 et en Coupe).
      
Est-il compliqué d'avoir un double objectif en championnat et en Coupe ?
"Non. On a la qualité. On a l'effectif pour. Maintenant, il reste un match pour être en finale. On a vraiment envie de passer ce tour. Ca peut être une belle aventure. J'avais connu ça un peu avec Nice (finale de la Coupe de la Ligue perdue devant Nancy en 2006, ndlr). Dans une carrière, on ne joue pas énormément de demi-finales. On est très très très motivés".
      
Votre victoire en janvier au Stade du Ray (0-2) en L1 est-elle une référence ?
"On avait eu une belle maîtrise. Mais on ne va sûrement pas rencontrer la même équipe. En janvier, Nice était dans le doute. Là, les Niçois reviennent bien. Ils ont trouvé l'état d'esprit qui leur manquait. C'est pour cela que cela va être très très difficile. Il va falloir sortir un gros match".
      
Vous sentez-vous plus inquiet en raison de votre défaite à Monaco (1-0) et du nul contre Bordeaux (1-1) ?

"On est passé à travers contre Monaco. Tout le monde l'a dit. On l'a reconnu. Contre Bordeaux, il y a eu de bonnes choses et des choses moins bien. On est aussi tombé sur une belle équipe de Bordeaux. Il y avait des joueurs très motivés. On était mieux en deuxième période. Ce qui est dommage, c'est d'avoir pris ce but sur coup de pied arrêté. Mais peut-être que le point pris sera important pour la fin de saison".
      
Avez-vous l'impression que le jeu de Lille est mieux appréhendé par l'adversaire ?
"Les Girondins sont venus nous chercher. Même quand on décrochait, ils venaient nous chercher. Nice le fera peut-être aussi. Des fois, il faudra peut-être casser un peu notre jeu, balancer un peu plus haut pour aller presser aussi".
      
Nice a la réputation de jouer dur...
"Quand j'y étais ça jouait mais ça envoyait aussi. Il y avait des joueurs avec un peu de tempérament. Sûrement demain (mardi), Nice va vouloir jouer sur l'impact physique. On l'a vu à Monaco où on a perdu parce qu'on n'a pas répondu présent. Gagner les duels sera très important".

AFP