Coup de sifflet final pour le foot amateur : Pau et Dunkerque vers la Ligue 2, des questions autour des barrages

Publié le , modifié le

Auteur·e : France tv sport
Noël Le Graët, président de la FFF depuis 2011
Noël Le Graët, président de la FFF depuis 2011 | AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

À l'issue d'une réunion du Comité exécutif de la Fédération française de football qui doit se tenir ce jeudi à la mi-journée, Noël Le Graët devrait proclamer la fin de tous les championnats de football amateur. Une annonce qui intervient alors que le football est en suspens depuis plus d'un mois et l'épidémie de coronavirus qui sévit dans le pays. Parmi les décisions à entériner, les modalités de promotion et de relégation, qui devraient permettre à Pau, leader de National, de découvrir la Ligue 2 la saison prochaine, accompagné par Dunkerque.

Alors que les clubs de Ligue 1 et de Ligue 2 attendent de savoir quelle tournure prendra leur éventuelle fin de saison, ceux des championnats amateurs seront fixés ce jeudi. Selon nos informations, Noël Le Graët, président de la Fédération française de football (FFF), doit officialiser la fin de la saison 2019-2020 des championnats amateurs, qu'ils soient nationaux, régionaux ou départementaux. Cette décision, qui mettra notamment un terme aux championnats de National, de National 2 et de National 3, les championnats amateurs nationaux, doit être validée à la mi-journée à l'issue d'un Comité exécutif de la FFF.

Durant cette réunion, les modalités concernant les accessions et les relégations doivent également être fixées. Opposée au principe d'une saison blanche, la FFF va donc geler les championnats tels qu'ils ont été laissés lors de la suspension des compétitions en raison de l'épidémie de coronavirus. En National, les promotions devraient bien avoir lieu, même si les pressions venant des clubs pros sont fortes pour poursuivre la saison. Entre le Gazélec, 17e et faisant partie des quatre relégués actuellement, et Quevilly, barragiste à égalité de points avec Bastia Borgo, seulement cinq points d'écart (voir le classement de National). Cela peut expliquer en partie les tensions actuelles.

Pau, leader du championnat à l'issue de la 25e journée, la dernière disputée le 6 mars dernier, devrait néanmoins découvrir pour la première fois la Ligue 2. Le club entraîné par Bruno Irles serait accompagné dans sa montée par son dauphin, l'USL Dunkerque.

à voir aussi Le monde du football amateur divisé face aux décisions de la FFF et du président Le Graët Le monde du football amateur divisé face aux décisions de la FFF et du président Le Graët

Qui des barrages ?

Face au manque de temps et de visibilité pour jouer les neuf journées restantes dans de bonnes conditions physiques et sanitaires, les clubs de National semblent se satisfaire de cette décision, d'autant plus qu'ils souhaitent préparer la saison prochaine sereinement. En revanche, des questions subsistent notamment autour de la promotion via les barrages. Boulogne-sur-Mer, 3e de National et encore en course pour la montée avant le début du confinement, souhaitera certainement pouvoir affronter le 18e de Ligue 2. Mais l'incertitude règne autour de la Ligue 1 et Ligue 2 et la décision devra sûrement attendre un dénouement autour de ces championnats professionnels.

Autre précision de taille : lorsque des équipes comptent des matches en moins dans certains championnats allant du National aux divisions de District, les classements finaux seront établis au "quotient". Autrement dit, le nombre de points de chaque club sera divisé par son nombre de matches joués et les classements finaux seront établis à partir des résultats obtenus. En National ou en National 2, cet ajustement ne devrait pas avoir trop d'impact, les équipes ayant sensiblement le même nombre de matches joués. À partir de la National 3, en revanche, certains clubs comptent deux matches de différence avec d'autres.

Des classements qui pourraient créer des tensions

Exemple pratique de cette décision à l'impact immédiat : les Voltigeurs de Châteaubriant, actuellement deuxièmes du groupe B de National 3, comptent 41 points en 17 matches joués. Le leader, La Roche-sur-Yon, en compte 42 en 18 matches. En effectuant un classement au "quotient", les Voltigeurs de Chateaubriant, avec une moyenne de points par match plus élevée (2,41 contre 2,33) que La Roche-sur-Yon, pourraient obtenir la montée en National 2 aux dépends du leader. Les classements finaux se baseraient donc sur le nombre de points obtenus par match, afin de garantir une égalité entre les clubs.

à voir aussi Championnats annulés ou pas, le football amateur au bord du précipice Championnats annulés ou pas, le football amateur au bord du précipice

Les décisions de la FFF devraient donc faire des heureux parmi les clubs amateurs et en décevoir d'autres qui espéraient peut-être obtenir la montée en poursuivant les compétitions ou qui ont joué trois ou quatre matches de plus - et donc plus de chances de perdre des points en cours de route -. Pour ce qui est du National 2, la décision d'arrêter définitivement l'exercice 2019-2020 devrait satisfaire les clubs, dont plus d'une cinquantaine avait formé un collectif début avril qui avait transmis une lettre à la FFF, lui conseillant de mettre un terme à la saison. Concernant les relégations, il est précisé que chaque Ligue pourrait décider du nombre de relégués par groupe à condition qu'il y en ait au moins un. Une décision qui sera fixée et entérinée lors de la réunion du Comex de la FFF. Réponse donc à la mi-journée.

M.G avec D.M.

à voir aussi Coronavirus : Les clubs de football amateurs, autres victimes de l'épidémie Coronavirus : Les clubs de football amateurs, autres victimes de l'épidémie
France tv sport francetvsport