Messi met un terme à sa carrière en sélection !

Messi met un terme à sa carrière en sélection !

Publié le , modifié le

La star argentine Lionel Messi a décidé de mettre un terme à sa carrière en sélection, après la défaite de l'Argentine en finale de la Copa America 2016 face au Chili (0-0 a.p., 4 tirs au but à 2). Maudit avec l'Albiceleste, avec qui il vient de perdre trois finales majeures en trois ans, le numéro 10 a néanmoins surpris tout le monde en annonçant sa retraite internationale à 29 ans. Reviendra-t-il sur sa décision ?

"La sélection, c'est fini pour moi, c'est la quatrième finale que je perds, la troisième de suite", a-t-il expliqué en référence aux défaites en finales du Mondal-2014, des Copa America 2015 et 2016. "C'est un moment dur pour moi et pour toute l'équipe, c'est très difficile (..) j'aurais tellement voulu ramener un titre de champion en Argentine, je m'en vais sans y être parvenu", a expliqué l'attaquant-vedette du FC Barcelone devant les journalistes.

"J'ai fait tout ce que j'ai pu, mais ce n'est pas pour moi, on a encore perdu une finale, cela me fait très mal de perdre, en plus aux tirs au but, ma décision est prise", a-t-il poursuivi. Agé de 29 ans, Messi a tout remporté avec son club, le Barça, mais n'a pas réussi à offrir un trophée à l'Argentine. En finale dimanche à East Rutherford, dans la banlieue de New York, il n'a pas réussi à se sortir du marquage très agressif du Chili et n'a plus pesé sur la rencontre en prolongation. Pire, il a manqué le premier tir au but de l'Argentine et a failli dans son rôle de capitaine.

Décision irrévocable ?

Il a pourtant marqué cinq buts lors de cette Copa America, ce qui lui a permis de devenir le meilleur buteur de l'histoire de l'équipe d'Argentine avec un total de 55 réalisations, soit une de plus que Gabriel Batistuta. Il disputait dimanche son 112e match sous le maillot ciel et blanc d'une carrière en sélection débutée en août 2005, à 19 ans. Continuellement comparé à Diego Maradona depuis ses premiers pas sous le maillot ciel et blanc, Messi n'a jamais réussi à se sortir de l'ombre envahissante de son glorieux aîné. Déjà l'an passé, après la défaite en finale fac à ce même Chili, il avait laissé entendre qu'il pourrait faire une pause en sélection. Cette fois, il est allé beaucoup plus loin. Reste à savoir si cette décision a été prise sous le coup de la déception ou bien si elle est irrévocable. 

Lionel M le maudit

Si Messi ne devait jamais revenir sous la tunique de l'Albiceleste, le palmarès international de celui qui est toujours considéré comme le meilleur joueur du monde aurait l'épaisseur d'une feuille de papier à cigarette. Lui qui a tout gagné avec le FC Barcelone n'est parvenu qu'à décrocher une médaille d'or aux Jeux Olympiques de 2008 avec sa sélection. Une hérésie au vu du potentiel du joueur, et des coéquipiers qu'il a cotoyés en sélection. Comment, avec des joueurs comme Di Maria, Higuain ou Agüero, "La pulga" n'a jamais réussi à soulever un trophée majeur ? Certes, la défense de l'Argentine n'est pas toujours à la hauteur mais il semblerait que le problème soit surtout d'ordre psychologique.

Souvent impérial lors des phases de poules des grandes compétitions, Messi a tendance à disparaître au fur et à mesure que le tableau se resserre. Alors qu'il est généralement irrésistible avec les Blaugrana dans les matchs qui comptent vraiment, il devient transparent en sélection, tentant souvent de faire des différences impossibles en solo. Lui confier le capitanat, lui qui brille plus ballon au pied que par son charisme et son leadership, n'était certainement pas une bonne idée. Cela n'aura fait que contribuer à accentuer la pression de tout un peuple sur ses épaules. Un peuple qui attend toujours une victoire de son équipe dans un tournoi international depuis 1993... Lionel Messi, en dépit de tout son génie, n'aura pas réussi ce pari.

Julien Lamotte

Copa America