Lionel Messi Argentine Chili
Lionel Messi va retrouver les Chiliens | PABLO PORCIUNCULA / AFP

Messi et l'Argentine, affamés face au tenant du titre

Publié le , modifié le

Souvent placée mais jamais gagnante ces dernières années, l'Argentine n'a plus gagné de titre depuis 1993 et sa vedette Lionel Messi, incertain pour le choc contre le tenant du titre chilien lundi, veut enfin briser la malédiction lors de la Copa America 2016.

Pour le "remake" de la finale de la Copa 2015, lundi à Santa Clara (Californie), l'Albiceleste ne sait pas si elle pourra compter sur Messi. Son sélectionneur Gerardo Martino entretient le plus grand flou: "Il est possible que sa participation soit décidée au dernier moment", a-t-il admis. Le quintuple Ballon d'Or n'aborde pas cette Copa du Centenaire dans les meilleures dispositions. Il a rejoint ses coéquipiers vendredi après avoir fait un crochet par l'Espagne jeudi pour comparaître dans son procès pour fraude fiscale. Et surtout, la "Pulga" (littéralement la puce) s'est blessée lors du seul match amical de préparation, contre le Honduras (victoire 1-0) le 27 mai. 

Il a reçu un coup de genou dans le dos et a subi "un traumatisme sur la droite de la zone lombaire et de la cage thoracique". Il s'est bien entraîné, vendredi et samedi, mais à l'écart de ses coéquipiers, sans toucher de ballons. Messi est très attendu, alors que son équipe reste sur deux finales perdues d'un cheveu: les Argentins sont tombés en prolongation face à l'Allemagne lors du Mondial-2014 (1-0 a.p.), et se sont inclinés aux tirs au but contre le Chili lors de la Copa America 2015 (0-0 a.p., 4 tab à 1).

Savoir faire la différence

Chaque fois, Messi a été excellent dans la compétition, décrochant notamment le titre de meilleur joueur de la Coupe du monde au Brésil, mais il n'a pas su faire la différence lors du match décisif.
Champion du monde des moins de 20 ans en 2005, champion olympique en 2008, il a aussi tout gagné en club avec le FC Barcelone et il ne lui manque plus qu'une chose: des titres avec la sélection senior. "Ce tournoi est important pour l'Argentine", a-t-il expliqué au magazine américain Sports Illustrated. "L'Argentine n'a pas soulevé de trophée majeur depuis (la Copa America) 1993 et il est important que nous mettions fin à cette mauvaise série", a-t-il ajouté.

La Copa America "est un pas important" sur la route du Mondial-2018, "une chance pour nous de prouver que nous pouvons soulever un trophée pour la première fois depuis 23 ans". L'Argentine devra se mettre toute de suite dans le bain puisqu'elle affronte son plus solide adversaire du groupe D, le Chili: "C'est la revanche de la finale de l'année dernière, une défaite amère pour nous aux tirs au but, vous pouvez être sûrs qu'on sera très motivés pour cette rencontre", a assuré Messi. Argentine et Chili, sauf gros accident, devraient terminer aux deux premières places qualificatives du groupe D, le Panama et la Bolivie ne semblant guère en mesure de les perturber. Les choses sérieuses commenceront après pour l'Argentine, qui devrait affronter l'Uruguay ou le Mexique en quarts.

AFP

Copa America