Argentine Copa America 2015
La joie des joueurs argentins après la qualification aux tirs au but contre la Colombie | AFP - PABLO PORCIUNCULA

L'Argentine élimine la Colombie aux tirs au but et va en demi-finale

Publié le , modifié le

L'Argentine est venue à bout de la Colombie en quarts de finale de la Copa America (0-0, 5-4 aux t.a.b.), après une séance de penalties où les deux équipes ont fait preuve de maladresse. C'est finalement Carlos Tevez qui a envoyé l'Albiceleste dans le dernier carré. Avant cette loterie, Lionel Messi, élu homme du match, et ses coéquipiers ont copieusement dominé la rencontre et auraient pu faire la différence plus tôt sans un très grand David Ospina, auteur de plusieurs parades décisives. En demie, l'Argentine affrontera le Brésil ou le Paraguay.

Lionel Messi ne s'est pas encore mis le public argentin dans la poche et n'a pas encore gagné de grands titres avec l'Argentine (hormis les JO 2008), mais en réitérant sa prestation contre la Colombie, la "Pulga" se rapprocherait de ses deux objectifs. S'il n'a pas marqué contre les Cafeteros, le Barcelonais a été un poison permanent pour la défense colombienne qui s'est acharnée à le "descendre" dès qu'elle était dépassée. L'arbitre mexicain a été assez laxiste mais Messi n'a eu besoin de personne pour rater un but tout fait. A la 26e minute, l'Argentin a vu sa tête à bout portant repoussée par David Ospina alors que le gardien d'Arsenal venait de réussir une parade sur Sergio Aguero suite à un centre de Javier Pastore. Cette occasion était la concrétisation d'une très nette domination argentine en première période (62,4% de possession du ballon et  onze tirs pour l'Argentine).

Tevez, le héros

En seconde période, la Colombie a commencé à se montrer un peu jusqu'à cette 66e minute et la première occasion franche signée James Rodriguez. En attaque, Jose Pekerman avait décidé de se passer de Falcao, jusqu'ici très décevant en titularisant le nouveau joueur de l'Atletico Madrid, Jackson Martinez. Mais l'ancien joueur de Porto n'a pas été plus efficace que le Monégasque. "L'Argentine ne nous a pas laissé prendre le contrôle du ballon", a  regretté José Pekerman, le sélectionneur argentin de la Colombie. L'Argentine a fini fort, mais a encore buté sur Ospina avec un incroyable  arrêt réflexe sur une reprise de Nicolas Otamendi (80) avec l'aide d'un  montant, puis a vu un défenseur colombien, Jeison Murillo, revenir de justesse  pour sauver sur sa ligne (88). Incapable de concrétiser sa domination, l'Argentine a du attendre la séance de tirs au but qui, spécificité de la Copa America, suit directement la fin du temps réglementaire. 

Edwin Cardona a ramené les deux équipes à égalité (4-4) et Marco Rojo a trouvé la transversale. Jeison Murillo, auteur du seul but de la Colombie en quatre matches au  Chili, a vu sa tentative s'envoler et Carlos Tevez a délivré son équipe, quatre ans après avoir raté son tir au but en quart de finale de la Copa 2011 contre  l'Uruguay (1-1, 5 tab à 4). "En football, il y a toujours une deuxième chance. Mais l'artisan de cette qualification, ce n'est pas moi, mais cette équipe qui a livré un superbe match", s'est félicité Tevez. Messi, lui, était soulagé : "on s'est quand même fait peur", a-t-il admis. L'Argentine attend désormais son adversaire, ça sera le Brésil ou le Paraguay.