Alexis Sanchez (Chili) célèbre son but contre l'Equateur lors de la Copa America 2019
Alexis Sanchez (Chili) célèbre son but contre l'Equateur lors de la Copa America 2019 | Juan MABROMATA / AFP

Copa América : Un éclair d'Alexis Sanchez envoie le Chili en quarts après sa victoire sur l'Equateur (2-1)

Publié le , modifié le

Il a fallu un exploit individuel d'Alexis Sanchez pour que le Chili vienne à bout de l'Equateur (2-1) vendredi pour le deuxième match du Groupe C de la Copa América. A Porto Alegre le double tenant du titre a peiné avant de trouver la solution par une belle inspiration de son attaquant vedette. Un but qui assure déjà la qualification en quarts de finale aux hommes de Reinaldo Rueda.

Un Chili laborieux a décroché son billet pour les quarts de finale de la Copa América au Brésil en battant l'Equateur 2-1, vendredi, à Salvador, grâce à un but magnifique de l'attaquant de Manchester United Alexis Sanchez.

José Fuenzalida a ouvert le score pour la Roja (8e) d'un tir croisé imparable, Enner Valencia a égalisé sur pénalty (26e) et Sanchez a redonné l'avantage aux Chiliens d'une splendide demi-volée (51e). Sanchez avait déjà marqué lors de la victoire 4-0 sur le Japon, lundi, à Sao Paulo. Cette fois, la Roja s'est montrée bien moins à son avantage, avec un jeu brouillon face à un adversaire limité.

Peu de jeu mais les quarts assurés pour le Chili

Seule équipe avec la Colombie à avoir gagné ses deux premier matches, le Chili, double tenant du titre, a pris la tête du groupe C avec six points, devant l'Uruguay (4), tenu en échec jeudi par le Japon (1). L'Equateur, qui avait déjà été battu par la Celeste (4-0), n'a pratiquement aucune chance de se qualifier, même s'il lui reste un mince espoir de terminer parmi les meilleurs troisièmes s'il bat le Japon avec une grosse différence de buts.

Le match Chili-Uruguay, lundi, au mythique stade Maracana de Rio de Janeiro, fera figure de finale pour la première place du groupe.

Le leader du groupe C jouera son quart de finale le 29 juin, à Salvador, contre un des deux meilleurs troisièmes.

AFP

Copa America