Copa America: Le Qatar et le Japon invités, les cadors en reconquête

Publié le , modifié le

Auteur·e : Thierry Tazé-Bernard
Le Qatari Abdulkarim Hassam face au capiitaine brésilien Daniel Alves
Le Qatari Abdulkarim Hassam face au capiitaine brésilien Daniel Alves | AFP - EVARISTO SA

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Les traditionalistes ne vont pas apprécier cette 46e édition de la Copa America, au Brésil. Au "pays du football", le Japon, pour la deuxième fois, a été invité et le Qatar a rejoint la formation asiatique. Cette incongruité géographique modifiera-t-elle la hiérarchie habituelle de cette compétition ? Dans le groupe B, avec l'Argentine, la Colombie et le Paraguay, le Qatar ne devrait pas trop peser. En revanche, le Japon, dans le groupe C avec l'Uruguay, l'Equateur et le Chili, pourrait jouer les trouble-fêtes. Un an après la Coupe du monde, certains cadors sont en reconquête.

"Je veux que l'équipe se comporte de manière correcte et honorable et démontre qu'elle a progressé." Felix Sanchez, le sélectionneur espagnol du Qatar, affiche clairement les ambitions de son équipe pour cette première Copa America. Sur le chemin de la Coupe du monde 2022 à domicile, les Qataris ont obtenu d'être invités pour la première fois dans cette compétition. "Nous allons jouer contre des équipes expérimentées qui sont certainement d'un calibre supérieur à ce que nous avons vu lors du la Coupe d'Asie", estime le technicien sur le site de la Fifa. Avec un groupe où se trouvent l'Argentine, 14 fois vainqueur de l'épreuve et finaliste de la dernière édition mais sortie en 8e de finale du Mondial 2018, la Colombie, 3e en 2016 et 8e de finaliste au dernier Mondial, et le Paraguay, ils seront servis. Vainqueurs de la Coupe d'Asie en février dernier grâce à une victoire sur le Japon (3-1), le Qatar veut franchir une nouvelle étape. Majeure.

Les Japonais également. Vingt ans après avoir pour la première fois participé à cette compétition, les Nippons y reviennent. Avec un objectif plus proche que celui des Qataris: se préparer au tournoi olympique de Tokyo 2020. Le sélectionneur Hajime Moriyasu a ainsi convoqué 17 joueurs qui n'avaient jamais joué avec les A. "Nous voulons mettre en place une nouvelle génération de joueurs", a-t-il expliqué au sujet de sa sélection pour la Copa America. "C'est une bonne opportunité pour eux d'accumuler de l'expérience au plus haut niveau". Dans un groupe avec l'Uruguay, 15 fois vainqueur de l'épreuve et quart de finaliste à la dernière Coupe du monde, l'Equateur, quart-de-finaliste en 2016, et le Chili, double tenant du titre mais qui ne s'était pas qualifié pour le Mondial 2018, les Asiatiques auront du travail pour se sortir du 1er tour. 8e de finaliste de la Coupe du monde 2018, ils attendent une confirmation. Les deux premiers de chacun des groupes et les deux meilleurs 3e poursuivront leur route. 

Le Brésil, pays organisateur en quête d'une couronne qu'il n'a plus portée depuis 2011 alors qu'il avait été éliminé dès le 1er tour en 2016, se trouve dans un groupe A en compagnie de la Bolivie, du Vénézuela et du Pérou. De Rio de Janeiro, à Sao Paulo, en passant par Belo Horizonte, Porto Alegre et Salvador, les espoirs des Brésiliens se portent sur une sélection sous pression.

à voir aussi Combien d'équipes ? Quelle formule ? Quelles stars ? Combien d'équipes ? Quelle formule ? Quelles stars ? Vidéo 01:22

Copa America