Paulo Dybvala (Argentine) célèbre son but contre le Chili en finale pour la troisième place de la Copa América
Paulo Dybvala (Argentine) célèbre son but contre le Chili en finale pour la troisième place de la Copa América | Douglas MAGNO / AFP

Copa América : L'Argentine termine troisième après avoir battu le Chili (2-1)

Publié le , modifié le

L'Argentine a sauvé quelque peu sa Copa América en arrachant la troisième place samedi à São Paulo contre le Chili (2-1). Au terme d'un match empli de nervosité et pendant lequel Lionel Messi a eté expulsé, les Argentins sont parvenus à forcer le verrou des tenants du titre par leur force offensive. Agüero et Dybala ont inscrit les deux buts.

Beaucoup de tension, des coups, quelques rares jolis gestes et finalement l’Argentine a sauvé les meubles. La formation sud-américaine a décroché la troisième place de la Copa América au Brésil en dominant samedi le Chili (2-1), vainqueur des deux dernières éditions. Agüero et Dybala ont inscrit les deux buts d’un match dont on retiendra pourtant principalement la nervosité. Lionel Messi a ainsi rejoint les vestiaires avant même la mi-temps, expulsé pour une altercation. La consolation est légère pour des Argentins qui visaient le titre, mais elle évite la déception d’une nouvelle édition sans breloque.

Si certains espéraient voir dans cet Argentine – Chili ce qui aurait pu être une finale avec le niveau de jeu attendu, la déception a dû être de mise. Car ce match pour la troisième place a rapidement viré en guerre de tranchées, voire en pugilat. De contacts rugueux en intimidations musclées, la rencontre a souvent plus tenu du pugilat que de l’art du ballon rond. Dans ce concours de muscles, les quelques éclairs techniques ont fait mouche. Et comme le Chili a perdu Alexis Sanchez dès le quart d’heure de jeu pour une blessure à la cuisse, les débats ont vite basculé. Sur un coup-franc rapidement joué par Lionel Messi, Sergio Agüero a ouvert le score (12’’) avant que Paulo Dybala ne creuse l’écart sur un magnifique enchaînement contrôle – accélération qui a laissé sur place l’arrière-garde chilienne.

Les doubles tenants du titre se sont peut-être dit que la meilleure solution d’éviter les coups d’éclats était encore de faire sortir les talents argentins de leur match. Mission réussie puisque Lionel Messi a reçu le deuxième carton rouge de sa carrière sur un face-à-face au-delà du correct avec Gary Medel. La Pulga semblait pourtant plus victime que réel malfrat sur l’action subissant un coup de tête et plusieurs coups d’épaules de son vis-à-vis. Le numéro 10 argentin a payé la tension ambiante, pour le plus grand regret des spectateurs présents.

Gary Medel et Lionel Messi tête contre tête lors du match pour la troisième place de la Copa America 2019
Gary Medel et Lionel Messi tête contre tête lors du match pour la troisième place de la Copa America 2019 © LEO PINHEIRO / DIA ESPORTIVO / PHOTO / PHOTOSPORT

Dès lors, le Chili a tenté de poser son jeu et de retrouver des couleurs entre deux coups bas. Arturo Vidal a redonné un peu d’espoir aux siens en transformant un penalty qui semblait pourtant à la limite de l’entrée de la surface de réparation. Mais jamais les Chiliens n’ont semblé en mesure de complètement renverser un match qui a grandement perdu en intensité au retour des vestiaires. "Nous avons terminé cette Copa América comme il se doit. Ce m'a pas été facile, mais nous partons sur cette troisième place, même si on aurait aimé plus", a déclaré en fin de match Paulo Dybala. Ce petit plus, ce sera pour le Brésil ou le Pérou qui s’affrontent dimanche soir pour le titre.

Copa America