Copa America - La Bolivie se saborde, le Costa Rica jubile

Publié le , modifié le

La jeune équipe du Costa Rica a pris la deuxième place du groupe A de la Copa America en battant la Bolivie (2-0), jeudi soir à Jujuy, un match devenu fou à partir de l'heure de jeu avec deux exclusions boliviennes et un penalty raté par le Costa Rica. L'équipe centre-américaine, composée en majorité de joueurs de moins de 22 ans (les A ayant disputé la Gold Cup en juin), compte désormais trois points, derrière la Colombie (4) mais devant l'Argentine (2).

La rencontre fut quelconque durant une heure, puis a basculé dans le cauchemar pour la Bolivie, qui n'avait su profiter de sa légère domination auparavant. Les Ticos trouvaient l'ouverture par J. Martinez, qui reprenait une frappe de Guevara repoussée par Arias, le gardien bolivien (60e), et pliaient le match par Campbell sur un contre fulgurant (79e). Les Ticos auraient même pu corser l'addition, mais ont heurté deux fois le cadre sur des coups francs (la transversale pour Campbell à la 66e, le poteau pour Guzman à la 79e).

Il faut dire que les Boliviens les ont bien aidés, en perdant deux joueurs sur  exclusion: un carton rouge pour Rivero après une main dans la surface (71e), le  penalty de Guevara étant par deux fois repoussé par Arias; et un carton rouge  pour Flores, après s'être essuyé les crampons sur un visage costaricien (77e).

Les protégés du sélectionneur Ricardo La Volpe ont rendu hommage, lors de  leurs buts et à l'issue du match, à leur compatriote Dennis Marshall,  international costaricien décédé en juin dans un accident de la route.

Du coup, l'Argentine, organisatrice de la compétition, doit battre impérativement  le Costa Rica lors du dernier match pour espérer se qualifier. Une pression supplémentaire pour les coéquipiers de Leo Messi.

Gilles Gaillard