Etats Unis Costa rica
La lutte a été âpre. | AFP

Copa America 2016 : Les Etats-Unis se relancent, la Colombie qualifiée pour les quarts

Publié le , modifié le

La Colombie est la première équipe qualifiée pour les quarts de finale de la Copa America 2016, après son succès face au Paraguay 2 à (mi-temps: 2-0), mardi à Pasadena (Californie). Les Etats-Unis ont superbement réagi après leur inquiétante défaite dans le match d'ouverture de la Copa America 2016 face à la Colombie (2-0), en punissant le Costa Rica 4 à 0, mardi à Chicago.

La Colombie est assurée de terminer à l'une des deux premières places du groupe A après avoir remporté ses deux premiers matches. Elle avait dominé les Etats-Unis dans le match d'ouverture du tournoi (2-0) vendredi et a fait forte impression pendant la première période contre le Paraguay dans un Rose Bowl tot acquis à sa cause. Carlos Bacca a ouvert la marque dès la 12e minute de la tête, puis la star colombienne James Rodriguez a doublé la marque à la 30e minute.

L'attaquant du Real Madrid a tenu finalement sa place et a disputé l'intégralité de la rencontre alors qu'il était incertain après s'être blessé à une épaule contre les Etats-Unis. Sous son impulsion, les "Cafeteros" ont dominé les débats et auraient pu rallier les vestiaires avec une avance plus beaucoup large. Mais les changements réalisés après la première période par Ramon Diaz ont changé complétement la physionomie de la rencontre. Le Paraguay a pris l'ascendant et a logiquement réduit le score par Victor Ayala (71e min).

Sans un David Ospina impérial et sauvé une fois par sa transversale, le Paraguay, pourtant réduit à dix après l'exclusion d'Oscar Romero (81e), aurait pu égaliser. Le Paraguay, tenu en échec pour son entrée en lice par le Costa Rica (0-0) peut encore se qualifier à condition de battre les Etats-Unis qui se sont relancés en dominant le Costa Rica 4 à 0 plus tôt mardi.

Les Etats-Unis se rassurent

Clint Dempsey a rassuré dès la 9e minute les supporteurs américains et ses coéquipiers avec le 50e but de sa carrière en sélection américaine. "Team USA", largement dominée par la Colombie vendredi dernier, a monopolisé le ballon en première période face à une décevante sélection costaricienne. Jermaine Jones a concrétisé cette domination à la 37e minute, puis Bobby Wood a porté le score à 3-0 juste avant la pause. L'entrée en jeu de Jose Salvatierra et Randall Azoleifa, pour les décevants Christian Gamboa et Joel Campbell a permis au Costa Rica, quart-de-finaliste de la dernière Coupe du monde au Brésil, de retrouver un peu de prestance, mais les Etats-Unis ont ajouté un dernier but par Graham Zusi, entré en cours de jeu, en fin de match (87).

Grâce à ce succès, les Etats-Unis sont revenus à la hauteur de la Colombie qui affronte dans la soirée le Paraguay. Ils se sont également donnés un peu d'air vis à vis de leurs supporteurs, de plus en plus critique à l'égard de Jürgen Klinsmann. Le sélectionneur allemand de "Team USA", en poste depuis 2011, joue gros lors de ce tournoi exceptionnellement organisé hors d'Amérique du Sud: sa cote a plongé depuis la 4e place de son équipe dans la Gold Cup 2015, l'été dernier déjà à domicile.