Aurélien Collin (Kansas City)
Aurélien Collin champion MLS 2013 avec Kansas City | JAMIE SQUIRE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Collin héros de Kansas City

Publié le , modifié le

Aurélien Collin est devenu le deuxième Français sacré champion dans la Ligue nord-américaine de football (MLS) samedi au terme d'une finale remportée par son club de Kansas City et dont il a été désigné meilleur joueur (MVP).

Le Sporting Kansas City s'est imposé à domicile face au Real Salt Lake à  l'issue d'une séance de tirs au but irrespirable (1-1, 7 t.a.b à 6) qui a  conclu un match serré et disputé par une température de -10° devant 21.650  spectateurs.Collin, 27 ans, rejoint ainsi Julien Baudet, vainqueur du titre en 2010  avec les Colorado Rapids. Thierry Henry, arrivé à l'été 2010, attend toujours  la consécration avec les New York Red Bulls. Le Real Salt Lake a ouvert le score par le Costaricain Alvaro Saborio (52e)  mais Collin, un défenseur central, a égalisé de la tête à la 76e minute. Après  120 minutes de jeu, il a fallu avoir recours aux tirs au but et le Français a  inscrit le dixième tir de son équipe, celui qui a scellé le succès du Sporting,  puisque Lovel Palmer a trouvé la barre tranversale sur le tir suivant. "Aurélien n'avait jamais aussi bien tiré un penalty, même à l'entraînement.  Il l'a gardé pour le bon moment", a souligné l'entraîneur du Sporting, Peter  Vermes. Après n'avoir pas su concrétiser ses deux premiers tirs au but, le Real  Salt Lake a quand même eu le titre au bout du pied quand Sebastian Velasquez  s'est présenté face à Jimmy Nielsen. Mais le gardien danois de "KC" a détourné  la frappe du Colombien.

Collin: 'On mérite ce titre"

C'est le deuxième titre de Kansas City en MLS après celui remporté en 2000. "Sur l'ensemble de la saison, on mérite ce titre, a indiqué Aurélien  Collin, qui a joué un rôle prépondérant dans le succès de son club en play-offs  avec ses 3 buts et 1 passe décisive en 5 matches. J'ai eu du mal en deuxième  période, car j'avais reçu un coup à la tête, je ne voyais pas très bien. Sur  mon but, j'ai eu de la chance que le centre de (Graham) Zusi arrive exactement  où je voulais." Collin a débuté à Sedan et Amiens avant de courir le cachet dans des petits  clubs européens (Espagne, Écosse, Grèce, pays de Galles et Portugal). Ce globe-trotter du ballon rond est arrivé à Kansas City en 2011 et a fini  par se faire un nom aux Etats-Unis. Titulaire depuis trois saisons au sein de  la meilleure défense de MLS, il a fait partie de l'équipe-type de la saison en  2012 et a joué deux fois le All Star Game. Hors du terrain, il a créé une ligne  de vêtement pour hommes, AC78 (son numéro de maillot). "Kansas City m'a offert des infrastructures et un environnement de travail  que je n'avais jamais eus en Europe, a-t-il indiqué. Je sais que je suis un  meilleur joueur qu'il y a trois ans et je sais que si je reste je serai encore  meilleur dans trois ans." Le titre de MLS en poche, le Français se verrait pourtant bien quitter les  Etats-Unis pour revenir en Europe dès cet hiver et prendre sa revanche.

AFP