City Balotelli 032012
Mario Balotelli et City ont pratiquement dit "adieu" au titre. | ANDREW YATES / AFP

City à la traîne, Madrid rattrapé ?

Publié le , modifié le

Une semaine après le nul concédé face à Sunderland (3-3), City doit absolument l'emporter face à Arsenal (dimanche 17h) pour continuer d'espérer. Les Citizens, longtemps en tête de la Premier League, n'ont désormais plus le droit à l'erreur. sous peine de voir United filer vers le titre En Espagne, le Real Madrid défie Valence (21h30). Les Merengues sont sous la pression de Barcelone, en déplacement à Saragosse.

Angleterre : City peut tout perdre

Les Citizens sont au pied du mur. Reléguées à cinq longueurs de l'ennemi juré, les troupes de Roberto Mancini ont peut-être perdu le titre la semaine dernière, en concédant le nul à domicile face à Sunderland (3-3). United a, de son côté, assuré l'essentiel en dominant Blackburn (2-0) de la tête et des épaules. Pire, City pourrait voir s'éloigner (définitivement ?) les Red Devils, en cas de défaite face à Arsenal ce dimanche (17h). United, qui accueille Wigan un peu plus tôt dans la journée (14h30), a plus que jamais la possibilité de distancer son voisin.

Cette 31e journée s'ouvrira avec la rencontre entre Chelsea et Wigan, à 16h. Les Blues, qui ont obtenu une qualification probante face à Benfica sur la scène européenne, peuvent conforter leur cinquième place, et pourquoi pas titiller Tottenham, dans la course à la Ligue des Champions. Car s'il ne faisait pas l'unanimité lors de sa prise de fonction, Roberto di Matteo est aujourd'hui l'homme de la situation. Il a remis Chelsea sur le droit chemin et est également parvenu à relancer Fernando Torres. Et si l'Italien était le grand entraîneur tant recherché par Roman Abramovitch ?

Espagne : Barcelone dans la roue du Real

Le Barça, en visite à Saragosse (20h), a l'occasion de revenir à trois petits points du Real Madrid. Les Merengues, justement, accueillent Valence (3e), dimanche à 21h30. Bien que l'écart de dix points entre les deux clubs paraissait rédhibitoire, les Catalans ont fait preuve d'une régularité exceptionnelle. Le Real a, pour sa part, subit un coup d'arrêt en concédant deux nuls (face à Malaga et Villarreal). Face aux Valenciens, la Maison Blanche devra exploiter ses talents au maximum. À commencer par ceux de son trio Benzema-Higuain-Ronaldo, qui a dépassé cette semaine les 100 buts toutes compétitions confondues.

L’autre match au programme entre Levante (5e) et l'Atletico Madrid (7e) devrait fournir des indications sur la capacité des équipes à aller jusqu'au bout.

Allemagne : Dortmund - Bayern, le chassé-croisé

Hanovre a peut-être un coup à jouer en cette fin de saison. Passée de la 9e à la 5e, à la faveur de sa victoire sur M'Gladbach (2-1) la semaine passée, l'équipe dirigée par Mirko Slomka s'en va cette fois-ci défier un autre prétendant aux joutes européennes : Schalke 04 (3e). Mais si cette rencontre revêt d'une importance certaine, la lutte pour le titre déchaîne pour sa part les passions. S'il semblait acquis à Dortmund il y a encore quelques semaines, aujourd'hui la réciproque n'est plus aussi vrai. Le Bayern, qui reste sur une série de neuf matchs sans défaite en championnat, pointe désormais à trois points du leader. Pendant que le Borussia se déplacera à Wolfsburg (15h30), les coéquipiers de Franck Ribéry, eux, ne devraient pas éprouver beaucoup de difficultés à se défaire d'Augsbourg. La lutte à distance bat son plein.

Italie : Naples sur le podium ?

Lazio - Napoli, c'est le "choc" du week-end en Serie A. Le 3e accueille le 4e. Le club d'Aurelio de Laurentiis, sorti en 8es de finale de la Ligue des Champions par Chelsea, souhaite de revivre une expérience, une aventure similaire. Emmené par son le trident Cavani-Lavezzi-Hamsik, le Napoli voit ses rêves d'Europe à portée de main. Mais ce ne sera pas si facile : la Lazio, intraitable en début de saison, n'a pas l'intention d'être laissé-pour-compte à l'issue de l'exercice 2011-2012.

Yohan Roblin @yohanroblin