La joie de Manchester City
Manchester City n'est pas passé loin sur la pelouse du Real Madrid | JAVIER SORIANO / AFP

City et Milan à la relance

Publié le , modifié le

Battu sur le fil à Madrid lors de la première journée de la Ligue des champions, Manchester City est quasiment dans l'obligation de s'imposer mercredi face au Borussia Dortmund. De son côté, le Real ira à l'Ajax Amsterdam avec une confiance retrouvée. Dans le groupe C, Milan est attendu au tournant à St-Petersbourg tandis que Malaga cherchera à confirmer à Anderlecht.

Invaincu depuis 17 matches à domicile sur la scène européenne, City doit surmonter son revers concédé dans les derniers instants à Madrid (3-2) et commencer à engranger des points dans ce "groupe de la mort" (groupe D) dont il veut à tout prix s'extraire après avoir échoué la saison dernière. Dortmund aussi. Mais le Borussia, vainqueur de justesse de l'Ajax (1-0), a désormais plus de maturité et reste sur un 5-0 infligé à Mönchengladbach en championnat, tout en ménageant son attaquant vedette Lewandowski. Il a attiré Reus, étoile montante du foot allemand, tandis que les Citizens peuvent compter sur un Dzeko en forme. Après un début de saison médiocre, le Real a lui aussi enclenché la vitesse supérieure, comme en témoigne le 5-1 sur La Corogne dimanche. Et Cristiano Ronaldo a surmonté sa "tristesse" et retrouvé sa vitesse de croisière (7 buts en 7 matches toutes compétitions confondues). Le Real est donc largement favori chez l'Ajax. Mais Jose Mourinho aura sans doute le clasico de dimanche chez le FC Barcelone dans un coin de la tête...

Milan dos au mur

Le Milan n'a plus le choix: empêtré dans une crise de résultats en championnat où il végète à la 11e place (3 défaites en 6 matches), il doit rattraper en Russie son piteux 0-0 concédé à domicile à Anderlecht et se rassurer avant le derby milanais dimanche face à l'Inter. L'entraîneur Massimiliano Allegri est sous pression. Pato a repris l'entraînement collectif excepté l'opposition finale mais n'est pas encore prêt. Le Zenit, fessé 3-0 à Malaga, a lui aussi besoin de points et compte étendre son invincibilité européenne à domicile de 16 matches. La formation russe aura-t-elle digéré la polémique Hulk, l'attaquant brésilien ayant été accusé de gagner trop d'argent par certains de ses coéquipiers ? A Malaga, on continue de rêver malgré la crise financière qui frappe le club. Le club andalou a l'occasion de se maintenir en tête du groupe C avec ce déplacement en Belgique et de préserver son invincibilité cette saison, même si Toulalan est forfait (cuisse droite). Anderlecht n'a plus gagné à domicile en phase de groupes depuis neuf ans, et compte mettre fin à cette série après avoir pris un bon point à Milan (0-0).