John Terry (Chelsea) à la lutte avec Simeon Jackson (Norwich City)
John Terry (Chelsea) à la lutte avec Simeon Jackson (Norwich City) | IAN KINGTON / AFP

Chelsea tenu en échec, Shalke co-leader

Publié le , modifié le

En Angleterre, Chelsea a concédé un décevant match nul à Norwich et conservera la quatrième place. En Allemagne, Shalke 04 a revenu à la hauteur du Bayern grâce à son succès sur Stuttgart (3-1). En Italie, La Juventus Turin s'est assurée de garder les commandes en allant s'imposer 2 à 0 sur le terrain de l'Atalanta Bergame. Francesco Totti devient le joueur à avoir le plus marqué pour la même équipe en Serie A. En Espagne, l'Atletico et l'Espanyol s'imposent.

Allemagne - Shalke 04 revient à hauteur du Bayern

"Nous avons maintenant autant de points que le Bayern, c'est beau de rêver", s'est réjoui Huub Stevens, l'entraîneur de Schalke, qui s'est lui-même dit "surpris" par la prestation de son équipe. Shalke 04 a profité de la défaite du Bayern vendredi soir à Mönchengladbach (3-1) pour revenir à sa hauteur en tête de la Bundesliga grâce à son succès sur Stuttgart (3-1). Provisoirement, avant le  déplacement dimanche de Dortmund à Hambourg. Samedi, Joel Matip a rapidement mis Schalke sur les bons rails en ouvrant  le score dès la 3e minute, le défenseur grec Papadopoulos, d'une superbe tête  sur corner (57e) et Julian Drexler (80e) complétant le 12e succès de la saison. Le Japonais Okazaki (87e) n'a pu que sauver l'honneur de Stuttgart qui  concède sa 8e défaite pour être relégué au 10e rang.

Le jeune Sebastian Polter, 20 ans, a sauvé Wolfsburg et Felix Magath en  inscrivant l'unique but de la victoire sur Cologne (1-0). Entré à la pause en remplacement du Portugais Vieirinha, l'une des huit  nouvelles recrues de Magath, Polter a marqué de la tête son deuxième but en  trois matches de Bundesliga, permettant aux Verts d'entrer dans le Top 10 (9e). A domicile, Nuremberg s'est imposé 2 à 0 contre le Hertha Berlin, ruinant  les débuts de Michael Skibbe, remplaçant de Markus Babbel aux commandes du club de la capitale.

Angleterre - Chelsea en échec, Liverpool en perdition

Chelsea a manqué l'occasion de consolider sa quatrième place. "C'est une journée frustrante parce que nous avons dominé, surtout en deuxième mi-temps, mais nous n'avons tout simplement pas réussi à trouver les filets", a déploré l'entraîneur londonien, André Villas-Boas, interrogé par Sky Sports. Englué dans sa crise de confiance et incapable d'inscrire le moindre but depuis près de quinze heures de jeu, l'attaquant espagnol Fernando Torres, a tiré à côté alors qu'il se trouvait démarqué à sept mètres de la cage à la 60e minute. Il n'a marqué que deux buts en Premier League cette saison. En première mi-temps, l'Espagnol avait eu une des meilleures occasions des "Blues", mais le gardien Ruddy, plusieurs fois décisif, avait détourné son joli intérieur du pied.

Du coup, Liverpool avait une occasion de revenir dans la course à la Ligue des champions. Mais les Reds ont lourdement chuté à Bolton (3-1). Surpris par la hargne des locaux, ils sont passés à côté du match à l'image de l'attaquant d'Andy Carroll. Réalistes et volontaires, les Wanderers s'en sont donnés à cœur joie et sortent de la zone rouge. Après leur défaite à City et leur nul contre Stoke, les Reds enchaînent un troisième match sans victoire pour la première fois de la saison. Les deux matches les plus attendus auront lieu dimanche entre Manchester City et Tottenham d'une part et Arsenal et Manchester United de l'autre.

En grande forme, Hatem Ben Arfa a marqué un superbe but et donné une passe  décisive samedi, ce qui n'a pas empêché Newcastle de s'incliner lourdement 5 à  2 à Fulham. Après avoir reçu le ballon sur l'aile droite, il s'est infiltré dans la  surface où il a ridiculisé un défenseur londonien avant de fusiller le gardien  d'un tir puissant du gauche de dix mètres. En première période, Ben Arfa avait  donné la dernière passe à Guthrie.

Italie - La Juve tranquille, Totti dans l'histoire

La Juventus Turin s'est assurée de garder  les commandes du Championnat d'Italie à l'issue de la 19e journée, en allant  s'imposer 2 à 0 sur le terrain de l'Atalanta Bergame samedi. Les Turinois, 41 points au compteur, consolident leur place de leader avec 4 points d'avance sur l'AC Milan. Longtemps dominatrice, la "Vieille Dame" a dû attendre la seconde période  pour ouvrir le score: sur un long centre d'Andrea Pirlo, le défenseur Stephan  Lichtsteiner plaçait une tête au ras du poteau sur laquelle Andrea Consigli s'inclinait (55e), avant que Emanuele Giaccherini, bien lancé par Luca  Marrone, ne double la mise d'une reprise de volée (82e). 

L'AS Rome n'a pas fait de détail face à Cesena, relégable, pour s'imposer 5 à 1. Les Romains ont rapidement pris l'avantage grâce à un doublé de l'inusable Totti (1e et 8e) et une réalisation de Borini (9e). Surtout, en inscrivant ses 210 et 211e réalisations sous le maillot romain, Totti est devenu le joueur à avoir le plus marqué pour la même équipe en Serie  A, devant le Suédois Gunnar Nordahl (210 buts avec l'AC Milan entre 1949 et  1956). "C'est ce que j'ai toujours voulu: porter ce maillot et battre les records  les uns après les autres", a réagi Totti, 35 ans, qui aura eu besoin de près de  20 ans pour succéder à Nordahl. Menant 3 à 0 après seulement dix minutes de jeu, la Roma a alourdi la marque en seconde période par le biais de Juan (62e) et Pjanic (70e). Les visiteurs étaient un temps revenu au score après le but d'Eder (59e). Une victoire qui permet aux hommes de Luis Enrique de prendre la sixième place.

Espagne - Bonnes opérations pour l'Atletico et l'Espanyol

Dans la course aux accessits européens, l'Espanyol et l'Atletico ont marqué des points et des buts. Le second club de Barcelone s'est imposé facilement face à Grenade 3 à 0 grâce à des buts de Baena (26e), Verdu (45+1e s.p.) et Fonte (80e). Le second club de Madrid a brillé sur la pelouse de la Real Sociedad qui venait de s'imposer à Valence. L'attaquant Falcao a inscrit un triplé (3e s.p., 83e, 90+1e). Adrian a marqué le but du 2 à 0.

Dans le derby de Séville, le Betis et le FC Seville n’ont pas pu se départager. Les Vert et Blanc ont ouvert la marque par Etxebarria (26e) avant l’égalisation de Negredo (42e). Réduit à dix après l’expulsion de Fazio, le FC Séville a conservé le point du match sur la pelouse de son rival local.

Mathieu Baratas