Didier Drogba
La joie de l'attaquant de Chelsea Didier Drogba | AFP - GLYN KIRK

Chelsea ne rate pas la marche

Publié le , modifié le

Presque obligé de battre Valence, son concurrent pour la qualification pour les 8e de finale, Chelsea l'a fait (3-0) en ouvrant le score dès la 3e minute par Drogba, auteur d'un doublé. Cerise sur le gâteau, les Blues finissent 1ers du groupe E, aprèsle nul du Bayer à Genk (1-1). En revanche, Porto n'a pas vaincu le Zenith (0-0), ce qui les envoie en Ligue Europa, alors que les Russes se qualifient mais restent 2e malgré la défaite de l'APOEL (2-0) contre Donetsk.

Depuis la saison 2003-2004, jamais Chelsea n'avait été éliminé en phase de groupes. Roman Abramovitch, toujours à la conquête de sa première épreuve européenne, espérait bien ne pas le vivre à Stamford Bridge, contre Valence. Les deux équipes étaient à égalité avant cette rencontre, et luttaient pour le billet en 8e.

Dès la 1ère minute, le ton était donné avec une remise en retrait de Drogba pour Meireles dont le tir était bien capté par le portier espagnol. Et deux minutes après, l'Ivoirien, du gauche, ouvrait le score sur une remise en retrait de Mata (3e, 1-0). Valence répondait deux minutes après par une frappe, à bout portant et en angle fermé, de Jordi Alba qui s'écrasait sur le poteau de Cech (5e), lequel devait s'employer magnifiquement pour détourner une frappe d'Albelda (10e). Dans ce match très enlevé, les Blues faisaient encore la différence par l'ancien attaquant de l'OM. Un contrôle de la poitrine dans la moitié de terrain anglaise, une accélération, une passe pour Ramires qui profitait d'une grossière erreur de Victor Ruiz pour prendre le ballon dans la surface et tromper de nouveau Diego Alves (22e, 2-0). Et Sturridge était tout près de tripler la mise, mais son tir à bout portant était détourné par le portier de Valence (28e). Il fallait attendre le dernier quart-d'heure du match pour que le score évolue, avec le doublé de Drogba, qui glissait de l'extérieur du droit, le ballon au fond des filets (76e, 3-0).

Didier Drogba (attaquant de Chelsea): "Il y avait beaucoup de pression. Notre attitude a été positive. Je progresse. Je n'ai pas beaucoup joué depuis le début de la saison mais dernièrement j'ai eu plus de temps de jeu, ce qui aide à retrouver la forme. Mon avenir n'est pas tellement important. Ce qui compte, c'est de ramener l'équipe où elle doit être, c'est-à-dire en tête."

Plus près de la Ligue Europa que des 8e de finale avant cette soirée, Chelsea s'est offert le luxe de finir à la première place de ce groupe E, grâce au nul des Belges de Genk face à Leverkusen (1-1). Les Belges ont été à deux doigts de remporter leur première victoire en Ligue des Champions cette saison, grâce à une splendide reprise de volée de Vossen (30e). Mais le Bayer, qui a égalisé à la 80e minute par Derdiyok, a évité un troisième revers dans cette épreuve (1-1). Ce nul ne l'empêche pas de perdre sa première place au classement.

Premier but pour Robinho

Dans le groupe G, le FC Porto était simplement condamné à battre le Zenith St-Petersburg pour aller en 8e de finale. C'était d'ailleurs le même calcul que pour le match Chelsea-Valence, entre deux formations en lice pour les 8e. Mais le tenant de la Ligue Europa n'est pas parvenu à faire la décision dans son stade du Dragon, abandonnant un (0-0) qui qualifie l'équipe russe, et renvoie les Portugais en Ligue Europa. Celle-ci a a conquis son billet pour les 8e, mais elles demeurent à la seconde place malgré le revers de l'APOEl, à domicile, contre les Ukrainiens du Shakhtar (2-0).

Enfin, dans le groupe H, le suspense ne concernait que la troisième place, celle envoyant en Ligue Europa. Mais avec deux points d'avance sur le BATE Borisov, les Tchèques de Plzen avaient un matelas confortable, d'autant plus que les deux équipes n'avaient que peu de chances d'accrocher quoique ce soit, à Barcelone ou contre l'AC Milan. Au Camp Nou, les Bélarusses ont peu à peu sombré face à une formation barcelonaise totalement remodelée, puisqu'aucun titulaire habituel n'était présent sur la pelouse, seul Pedro étant relancé dans l'entre-jeu. Et pourtant, les hommes de Pep Guardiola ont assuré le score et le spectacle, en s'imposant (4-0) avec un but de Sergi (35e), puis un de Montoya (60e), et enfin un de Pedro (63e), qui juste avant le temps additionnel, réalisait le doublé en transformant un penalty (88e).

Mais leur première place était acquise depuis longtemps, et l'AC Milan, n'avait aucun espoir de s'en emparer. Les Milanais ont dû recevoir une belle "soufflante" à la pause, atteinte sur un score de parité (0-0) contre les Tchèques. Car au début de la 2e mi-temps, ils marquaient coup sur coup par les deux attaquants brésiliens, Pato (47e) et Robinho (48e), auteur de son premier but dans cette épreuve, lui qui en avait joué 11 que ce soit au Real Madrid ou à l'AC Milan.Mais ces deux buts étaient effacés par deux réalisations tardives des Tchèques dans le temps additionnel, le match se terminant par un score de parité (2-2).

Déclarations

Pep Guardiola (entraîneur du FC Barcelone): "Nous sommes très contents de la prestation de nos jeunes ce soir. C'est une génération très douée, qui s'est déjà illustrée en montant de la troisième à la deuxième division la saison dernière. De toute façon, les efforts du club pour prolonger les contrats de la plupart d'entre eux (comme Bartra, Muniesa, Montoya et Cuenca, NDLR) montrent que nous comptons sur eux. Je tiens aussi à tirer mon chapeau à des gens comme Thiago, Maxwell et Pedro qui ont mis aujourd'hui leur expérience à disposition des jeunes. Au final, nous réalisons une très bonne phase de groupes, en perdant seulement deux points en cours de route, que Thiago Silva (Milan AC) nous a chipés à la dernière minute."

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze