Torres Chelsea
Fernando Torres entend, enfin, briller chez les Blues. | PAUL ELLIS / AFP

Chelsea convalescent, Barcelone retrouvé ?

Publié le , modifié le

André Villas-Boas parti, Chelsea compte désormais retrouver un fond de jeu et, si possible, revenir dans la course à l'Europe. Pour son premier match de championnat sur le banc des Blues, Roberto di Matteo affronte Stoke (16h). À suivre également le choc Arsenal-Newcastle, programmé lundi (21h00). En Espagne, Barcelone suivra avec attention le déplacement du Real Madrid ce soir (22h00) à Séville.

Angleterre : Où en-est Chelsea ?

Suite à une nouvelle défaite à West Bromwich (1-0), Roman Abramovitch a décidé de se séparer d’André Villas-Boas. Le magnat russe, propriétaire de Chelsea (5e) a confié l’intérim à Roberto di Matteo. Si l’Italien a rempli son premier objectif en qualifiant les Londoniens en quarts de finale de la Cup, il s’apprête à passer son premier test face à Stoke (9e), à 16h. Mais que Chelsea s’impose ou non, l’expérience "di Matteo" ne devrait pas se prolonger à la fin de l’exercice. John Terry et Ashley Cole font leur retour dans le groupe des Blues.

Cette 28e journée se refermera lundi (21h), avec un Arsenal - Newcastle plein de promesses. Les Gunners, séduisants contre Milan (3-0) en Ligue des Champions, sont engagés dans une lutte avec les Magpies (5e) pour conserver leur quatrième place au classement. Malheur aux vaincus !

Espagne : Statu quo en tête ?

Une semaine après avoir pulvérisé l’Espanyol Barcelone (5-0), le Real Madrid se déplace sur la pelouse du Betis Séville (12e), à 22h. Les Merengues, leaders avec dix points d’avance sur Barcelone, visent un dixième match toutes compétitions sans défaite. Grippé, l’actuel meilleur buteur de la Liga, Cristiano Ronaldo (trente buts), devrait être remis pour cette rencontre. Toujours en phase de récupération, Karim Benzema (adducteur) n’a pas été retenu par José Mourinho.

Si un fossé sépare le Real Madrid de Barcelone au classement, les Catalans (2e) semblent avoir retrouvé leur force de frappe : vingt buts marqués en cinq rencontres, dont un mémorable 7-1 mercredi contre le Bayer Leverkusen. À noter également que Pep Guardiola serait en passe de prolonger d’un an son contrat, selon le quotidien pro-barcelonais El Mundo Deportivo. Pour Santander (18e), qui accueille Barcelone dimanche, la soirée s’annonce des plus difficiles…

Allemagne : Brême à l’affût

Alors que Dortmund file vers le doublé, le Werder Brême (6e) a l’occasion de rattraper le wagon de tête en cas de victoire sur Hanovre (7e). Les Brêmois, dépassés au classement par Leverkusen le week-end dernier, devront évoluer sans leur attaquant autrichien Marko Arnautovic (genou). Un coup dur pour celui qui a inscrit six buts cette saison.

Italie : Turin et Milan en proie au doute

La Juventus de Turin (2e), peu en verve ces derniers temps, a concédé un nouveau match nul, mercredi contre Bologne (1-1). Le treizième depuis le début de la saison pour la "Vieille Dame". Seule équipe européenne invaincue dans son championnat à la 23e journée, les Bianconeri défie le Genoa (14e) à 15h. Antonio Conte, expulsé pour des propos "virulents" à l’encontre de l’arbitre, est suspendu de banc de touche pour ce match. Tout comme son défenseur, Leonardo Bonucci.

Pendant ce temps, le leader Milan reçoit un relégable : Lecce (18e). Les Milanais, amputés par les blessures de onze joueurs, doivent se méfier d’une équipe qui n’a plus perdu depuis cinq matchs. Mais le plus grand danger pour Milan reste lui-même, en témoigne la grosse frayeur à l’Emirates Stadium (défaite 3-0 face à Arsenal). Gare aux Milanais de ne pas rééditer une telle performance…