Ramires (Chelsea) en duel avec Bengtsson (Copenhague)
Ramires (Chelsea) en duel avec Bengtsson (Copenhague) | AFP - IAN KINGTON

Chelsea au petit trot

Publié le , modifié le

Victorieux (2-0) à l'aller au Danemark, Chelsea s'est contenté d'un match nul vierge pour accéder aux quarts de finale de la Ligue des champions. Stamford Bridge s'est bien ennuyé devant le piètre spectacle proposé par des Blues qui se sont contentés d'assurer le strict minimum même si Wiland, le portier scandinave, a sauvé les siens à plusieurs reprises. Il y a a en tous cas trois clubs anglais encore en lice (Tottenham, MU et Chelsea).

Chelsea, qui a pourtant aligné son équipe  type, n'a pas réussi à battre les Danois, comme il l'avait fait à l'aller (2-0)  et Anelka, l'auteur du doublé, a même dû rentrer au vestiaire avant terme. Les Blues ont sans doute déjà en tête le "choc" du Championnat d'Angleterre face à  Manchester City, dimanche.

Sans complexe dans leur maillot rose fluo très flashy, les Danois attaquaient la rencontre bille en tête. Sans se procurer de grosses occasions, les joueurs de Copenhague pressaient les Blues en milieu de terrain et récupéraient de bons ballons. La première occasion nette était pourtant pour les Londoniens, Ashley Cole trouvant le petit filet extérieur sur un tir du gauche après une bonne ouverture de Drogba (8e). A la 18e minute, un superbe mouvement anglais se développait côté gauche: Zhirkov lançait Drogba qui talonnait pour Ashley Cole qui remettait au Russe pour un tir croisé du gauche frôlent la cage de Wiland.

Deux minutes plus tard, le portier danois sauvait les siens sur un petit tir vicieux de l'extérieur du pied droit d'Anelka bien lancé par le remuant Zhirkov. Les Scandinaves n'abdiquaient pas et N'Doye trouvait carrément le poteau sur un coup franc splendide des 20 mètres alors que Cech était battu (26e). Chelsea dominait quand même copieusement et Zhirkov manquait de nouveau la cible alors qu'il se trouvait à trois mètres du but après un bon travail de Nicolas Anelka sur le côté droit de la surface (33e).

Dès l'entame de la seconde période, les Blues repartaient à l'abordage mais Ramires voyait son tir capté par Wiland (49e) et Obi Mikel plaçait un coup de tête sur la barre (51e). A la 68e minute, Fernando Torres remplaçait Nicolas Anelka avec comme objectif d'inscrire son premier but en bleu depuis son transfert de Liverpool en janvier. A un quart d'heure de la fin, l'Espagnol effectuait un bel enchainement conclu par un tir de l'extérieur du droit que captait le gardien nordique. Il aurait bien aimé marquer enfin pour son nouveau club, mais sa  meilleure occasion, un tir dévié par un défenseur danois, est passé de peu à  côté (69e).

En face, les soldats roses donnaient le chance et Santin tirait de peu à côté après une bonne remontée de balle (86e). Avant une ultime frappe de loin signée Essien. Un match qui ne restera pas dans les annales. Mais pour Chelsea, une nouvelle fois qualifié pour les quarts de finale, l'essentiel est ailleurs. Les Blues peuvent encore réussir leur saison à condition de triompher le 28 mai à Wembley.

Réactions

Carlo Ancelotti (entraîneur de Chelsea):  "Nous n'avions pas vraiment besoin de marquer ce soir après avoir gagné 2 à 0 à  l'aller. Nous avons eu beaucoup d'occasions. Nous avons bien joué. Nous avons  tiré 24 fois au but. Que nous fallait-il de plus?"

Petr Cech (gardien de Chelsea): "Tout ce qui nous a manqué ce sont les buts  car nous avons eu de nombreuses occasions mais nous ne les avons pas saisies.  Il fallait faire attention à l'arrière pour ne pas prendre de but, ce qui  aurait pu les relancer. Le travail a été accompli. Nous allons voir ce que nous  réserve le tirage au sort, mais nous sommes confiants car nous avons de  l'expérience. Nous avons surmonté une période difficile, ce qui nous rend plus  fort pour la Ligue des champions."