Petr Cech
Le gardien de Chelsea Petr Cech | AFP - JOHN MACDOUGALL

Cech et Drogba héros à Munich

Publié le , modifié le

Dans une finale de Ligue des champions qui s'est terminée aux tirs au but, Petr Cech et Didier Drogba (Chelsea) ont été les héros de cette rencontre marquée par différents penalties. Drogba a également donné un penalty à l'adversaire, raté par Robben au Bayern, et que Neuer, gardien allemand, en a tiré et marqué un !

Cech sur un nuage

Le gardien international tchèque des Blues, impérial en demi-finale contre le Barça, a d'abord signé un arrêt de gardien de hockey, avec la jambe droite en extension, à la 21e, sur tir du gauche de Robben, la balle finissant dans l'arrête droite de son but. Cech, qui fêtera ses 30 ans dimanche, a ensuite été battu par la tête piquée de Müller (83e, 1-0). Mais les dieux des gardiens étaient avec lui et il s'est couché du bon côté sur un penalty de Robben, Néerlandais décidément maudit dans cet exercice (95e). Puis ce fut la séance de tirs au but: le géant tchèque (1,97 m) a d'abord effleuré le tir de Lahm, en vain. Puis il a arrêté le tir au but d'Olic, avant d'être sauvé par son poteau contre Schweinsteiger.

Drogba a le dernier mot

Les grands attaquants sont toujours là dans les grands moments: C'est lui qui égalise d'une tête décroisée sur un corner de Mata (1-1, 88e). Et d'arracher la prolongation. Et d'offrir aussi un penalty à l'adversaire pour une faute sur Ribéry: que d'émotions ! Et c'est lui le dernier tireur de la séance de tirs au but, qui bat Neuer et offre le sacre aux Blues. Grandiose final ! L'attaquant ivoirien s'était d'abord sacrifié dans les taches défensives pour empêcher le Bayern de développer son jeu dans son jardin bavarois. L'ancien joueur de Guingamp et Marseille était ainsi bien venu défendre sur Ribéry (10e). Il a joué la plupart du temps dans ses 30 m, n'hésitant pas à défendre à larges coups d'épaule, comme sur Lahm (67e).

Neuer, stoppe et marque

Neuer fut le héros des demi-finales de la Ligue des champions au dépens du Real Madrid, grâce à deux magnifiques parades lors de la séance de tirs au but, qui plus est face aux anciens Ballon d'or Ronaldo et Kaka. Il a bien failli être le héros de la finale, en arrêtant un tir au but de Mata, puis surtout en tirant lui même un tir au but allant au fond des filets de Cech ! Mais la belle histoire s'est arrêtée là pour lui.

Robben, le maudit des pénalties

Robben manque son pénaltie au plus mauvais moment, à la 95e minute, quand le Bayern est accroché à 1-1. Cela commence à faire beaucoup avec le penalty manqué le mois dernier contre Dortmund en championnat. Dans une demi-finale de Ligue des champions, Robben en avait manqué un alors qu'il jouait à Chelsea contre Liverpool et son gardien Reina. Il fut évidemment privé de la séance aux tirs au but finale, perdu par son équipe. Avant ce coup de théâtre, en bon poison qu'il est, Robben avait souvent tenté de déséquilibrer le bloc de Chelsea. Il signa la meilleure occasion de la première mi-temps: il se joua de la défense et tomba sur un Cech habile et verni (21e), déjà.

Ribéry malheureux

Franck Ribéry, pas en réussite, est sorti visiblement sur blessure. C'est à la suite d'une faute sur lui au niveau des chevilles, par derrière, de Didier Drogba, que "Francky" est sorti, soutenu par des soigneurs du Bayern, boitant bas, cédant sa place à Olic à la 97e minute. Le match de Ribéry, sa première finale de C1, puisqu'il était suspendu en  2010, avait bien commencé par un très beau centre pour la tête de Gomez (13e). Mais rapidement, le dispositif de Roberto Di Matteo, entraîneur de Chelsea, avec deux joueurs bloquant les couloirs, l'a empêché de prendre des espaces.

Gilles Gaillard