Yaya Touré
Yaya Touré, la star de la Côte d'Ivoire, en discussion avec son sélectionneur, Hervé Renard | AFP - ISSOUF SANOGO

Yaya Touré est attendu contre le Cameroun

Publié le , modifié le

La star de la Côte d’Ivoire, Yaya Touré, est attendue lors du match décisif pour les Elephants contre le Cameroun ce mercredi (19h00). D’autant plus attendu que le joueur de Manchester City n’a jamais donné sa pleine mesure en équipe nationale. Depuis le départ de Didier Drogba, il est pourtant celui qui doit reprendre le flambeau.

Il y a quelques temps encore, un Cameroun-Côte d’Ivoire était avant tout un duel entre les deux plus grands attaquants africains de ce début de 21e siècle : Drogba et Eto’o. Mais les deux ont quitté la scène internationale pour se consacrer à leurs clubs respectifs, Yaya Touré est désormais la dernière grande star africaine. En Guinée, le joueur de Manchester City devait être un guide pour ses coéquipiers. "La Côte d'Ivoire était une équipe très très forte il y a deux ou trois ans  avec des individualités énormes, expliquait-il avant la compétition. Aujourd'hui, une nouvelle génération commence et mon objectif c'est de l'aider à aller de l'avant, d'avoir plus d'expérience et de donner mon savoir. Chaque jour qui passe est un énorme bonheur parce qu'il y a quelques années, j'écoutais les plus anciens, leurs conseils, pour prendre les choses positives d'eux. Aujourd'hui c'est à mon tour de passer le relais".

Le problème est qu’avant ce match décisif contre les Lions Indomptables, Yaya Touré n’a été que l’ombre du joueur qui règne sur la Premier League depuis maintenant quatre saisons. Quatre ans et autant de Ballons d’Or africains dans sa besace. Mais en Guinée, il est loin de faire honneur à ses trophées individuels. C’est même Max-Alain Gradel qui a sauvé les Ivoiriens à la dernière minute contre le Mali.

"Faire mieux"

Des prestations en-dedans qui ont alarmé Hervé Renard, le sélectionneur des Eléphants. "On n'a pas vu le meilleur Yaya Touré contre la Guinée, a déclaré l’ancien entraîneur de Sochaux. Maintenant, c'est à lui de porter l'équipe à bout de bras parce qu'il a un brassard de capitaine, une charge sur les épaules et une grande responsabilité. Il doit emmener ses coéquipiers avec lui, montrer l'exemple et faire beaucoup mieux que ce qu'il a fait lors du premier match. C'est très important pour nous. S'il n'est pas capable d'élever son niveau, ce sera très difficile pour nous".

A sa décharge, il ne joue pas tout à fait au poste qui est le sien chez les Citizens. En sélection, il joue plus bas. Les repères ne sont pas les mêmes, les habitudes et les coéquipiers non plus. Chez les Eléphants, pas de Nasri ou de Silva, manieurs de ballon comme lui. "La Côte d'Ivoire n'est pas Manchester City. Le potentiel des joueurs  n'est pas le même. A City, il y a des joueurs capables de défendre très bien et  de créer. Chez nous c'est différent, donc on lui demande un autre travail", a expliqué Renard. Le Français sait qu’un bon parcours de son équipe passe par son réveil de sa star. Il n’a donc pas hésité à le piquer au vif.

Jamais sacré avec la Côte d’Ivoire

Que ce soit dans l’ombre de Drogba ou désormais tout seul, Yaya Touré n’a jamais triomphé avec la Côte d’Ivoire. Porteur du brassard, il sait qu’il a "d’énormes responsabilités". "C'est quelque chose que je vis tous les jours en tant que père de famille et aujourd'hui en tant que capitaine de la Côte d'Ivoire, ce qui est une énorme fierté". Une fierté qui pourrait se transformer en fardeau si la Côte d’Ivoire venait à échouer au premier tour. Drogba, malgré deux finales (2006 et 2012), n’avait pas emmené ses troupes au sacre continental. Touré en a également l’ambition et aimerait bien être le premier capitaine ivoirien à soulever le trophée de la CAN. Pour voir son vœu exaucer, il va devoir passer l’obstacle camerounais.

Benoit Jourdain @BenJourd1