Claude Le Roy
Claude Le Roy | AFP

Six Français disputent la CAN

Publié le , modifié le

Ils vont fouler les pelouses de la Coupe d'Afrique des Nations, mais resteront sur les bancs de différentes sélections. Six sélectionneurs français (sur 16 possibles) espèrent emmener leur équipe jusqu'au prestigieux titre africain.

Avec six éditions à son actif, Claude Le Roy est un peu le Monsieur CAN du football français. Pour sa septième participation, à la tête cette fois de la RD Congo, Le Roy garde en mémoire qu'il a toujours atteint les quarts de finale de la compétition. A 64 ans, il est surtout l'un des rares à avoir pu soulever le trophée en 1988 avec les Cameroun. Quart de finaliste en 2006 avec les Congolais, il avait aussi conduit notamment le Ghana jusqu'en demi-finales en 2008, et les Black Stars feront d'ailleurs partie de ses adversaires dans le groupe B.

Parmi les six sélectionneurs tricolores, Le Roy n'est pas le seul à avoir triomphé dans cette compétition. Hervé Renard avait créé la sensation en emmenant la Zambie au succès final, aux dépens de la grande favorite, la Côte d'Ivoire de Didier Drogba. Mais cette fois, les Chipolopolos seront attendus... Il a d'ores et déjà créé la surprise en endossant en 2011 le rôle de sélectionneur du Togo, Didier Six se sait attendu. Il s'attendait sans doute moins à se voir imposer deux joueurs (Adebayor et Agassa) par le président du Togo Gabriel Améyi, lui-même.

La pression sera aussi sur les épaules de Sabri Lamouchi, qui aura l'honneur de diriger l'une des grosse cylindrées de cette édition 2013. A la tête de la Côte d'Ivoire, l'ancien international français pourra évidemment compter sur Drogba et les frères Touré pour aller décrocher un deuxième titre après celui qui date déjà de 1992 pour les Eléphants. Patrice Carteron devra lui aussi évacuer la pression et ne pas trop penser à la demi-finale atteinte en 2012 par Alain Giresse lorsqu'il se trouvait aux commandes des Aigles.

Enfin, le moins français des sélectionneurs français, ou le plus français des sélectionneurs bosniens, c'est selon, Vahid Halilhodzic a entre les mains l'une des équipes les plus talentueuses avec l'Algérie des Feghouli et Boudebouz. Mais leur groupe D n'est pas le plus évident, et il faudra composer avec la présence des Ivoiriens, des Tunisiens et des Togolais.

Romain Bonte