Pitroipa Burkina 03022013
Jonathan Pitroipa | FRANCISCO LEONG/AFP

Pitroipa peut encore rêver de la finale

Publié le , modifié le

Le ciel se dégage doucement pour Jonathan Pitroipa. Le carton rouge infligé à l'attaquant burkinabè lors de la demi-finale de la Coupe d'Afrique des nations face au Ghana, pourrait bien être annulé aujourd'hui par la CAF. L'arbitre tunisien Slim Jedidi a en effet envoyé une lettre à la CAF pour expliquer qu'il s'était trompé. Selon le réglement de la CAN, un carton rouge ne peut être annulé que par la CAF, mais seulement à condition que l'arbitre reconnaisse son erreur.

"Tout le monde s'est rendu compte que cet arbitre n'a pas bien dirigé", a d'ailleurs déclaré lui-même le président de la CAF, Issa Hayatou. "On m'a informé que l'arbitre a fait une lettre pour dire qu'il s'était trompé".

"A partir de ce moment, le comité exécutif de la CAF va renvoyer cette  affaire à la commission de discipline qui va se prononcer aujourd'hui," a-t-il précisé. L'équipe du Burkina Faso avait fait appel de ce carton rouge infligé par le Tunisien Slim Jedidi à Pitroipa à la 117e minute, pour un second carton jaune consécutif à une simulation peu évidente dans la surface adverse.

Romain Bonte