Le Nigéria est en finale de la CAN
Les joueurs nigérians lors de la CAN 2013 | FRANCISCO LEONG / AFP

Le Nigéria écrase le Mali pour aller en finale

Publié le , modifié le

Le Nigéria a offert une véritable démonstration pour s'ouvrir les portes de la finale de la CAN. Le Mali a été victime de la furia des Super Eagles (4-1) ce mercredi en demi-finale à Durban. Les hommes de Stephen Keshi atteignent ce stade la compétition pour la 7e fois de leur histoire et tenteront de décrocher un 3e titre de champion d'Afrique.

Leur victoire face à l'ogre ivoirien en quart de finale n'était donc pas un exploit sans lendemain. Sur la pelouse du stade Moses Mahbida de Durban, le Nigéria a littéralement martyrisé un Mali trop tendre pour espérer mieux. Fébriles défensivement, les hommes de Patrice Carteron, pourtant tombeurs de l'Afrique du Sud, hôte du tournoi, n'ont jamais existé dans cette demi-finale. Quant aux troupes de Stephen Keshi, elles ont confirmé leur statut de bête noir des Aigles. En sept confrontations officielles désormais, les Maliens n'ont jamais réussi à battre les Super Eagles dans leur histoire. En terres sud-africaines, ils ont carrément coulé, dépassé par la vitesse de l'attaque des Verts.

Moses et Emenike tuent le suspense

Si la première occasion du match était bien pour le Mali, le Nigéria n'a pas tardé à prendre le contrôle des opérations. Ideye Brown (15e) et Obi Mikel (22e) avaient déjà inquiété Samassa avant l'inspiration décisive du joueur de Chelsea Victor Moses. Le londonien a crucifié Tamboura sur le flanc droit puis a offert sur un plateau un but à Echiejile (1-0, 25e). Sonnés, les Maliens ont pris un deuxième coup sur la tête 5 minutes plus tard. Lancé par ce diable de Moses dans la profondeur, Emenike a donné un caviar à Brown qui s'en est régalé (2-0, 30e). Une pluie d'occasions s'est alors abattue sur la cage d'un portier malien abandonné à son triste sort. Déjà buteur sur coup-franc contre la Côte d'Ivoire, Emenike a remis le couvert, bien aidé par Sissoko. Le néo milieu de terrain de la Fiorentina a pris son dernier rempart à contre-pied en déviant la frappe du Nigérian (3-0, 44e).

Le Nigéria pour la passe de trois

La suite de la rencontre a ressemblé à un long chemin de croix pour les partenaires d'un Seydou Keita hagard sur la pelouse de Durban. Musa a enfoncé le clou (4-0, 60e) pour des Super Eagles qui disputaient leur 14e demi-finale de CAN. Diarra a finalement sauvé l'honneur des siens (4-1, 75e). Comme l'an dernier, les Aigles échouent sur la marche des demi-finales. Il faudra encore attendre pour offrir un deuxième sacre africain à un pays en pleine souffrance. Le Nigéria retrouvera lui la finale pour la première fois depuis 2000 et visera une troisième victoire dans la compétition.

Jerome Carrere