Samassa et ses partenaires terminent 3e de la CAN
Samassa et ses partenaires terminent 3e de la CAN | ISSOUF SANOGO - AFP

Le Mali arrache la 3e place

Publié le , modifié le

Dans une partie enlevée, le Mali est finalement venu à bout d'un Ghana décevant 3-1. Grâce à Samassa d'abord, puis par Keita juste après la mi-temps, et enfin par Diarra qui a répondu à la réduction du score d'Asamoah, les Aigles ont dominé des Black Stars bien ternes dans cette CAN 2013. Après Alain Giresse, Patrice Carteron hisse une nouvelle fois la sélection malienne au troisième rang de la Coupe d'Afrique des Nations.

On avait quitté des joueurs maliens dévastés après leur élimination par le Nigéria en demi-finale (4-1), on a retrouvé une sélection malienne pleine d'entrain pour cette "petite finale". Face au favori de la compétition, le Ghana, les joueurs de Patrice Carteron n'auront finalement pas été très inquiété pour se hisser pour la deuxième consécutive à la 3e de la compétition. "Je suis fier de la performance de mes joueurs, a commenté Carteron. Ils ont travaillé dur pour cette médaille de bronze. Je suis sûr qu'au pays,  les gens doivent être heureux de notre parcours".

En première période, sous une pluie battante et un public clairsemé au stade Nelson Mandela, les Maliens ont eu la maîtrise du jeu dans l'ensemble. La première occasion du match était à mettre à l'actif des Aigles du Mali, Mamadou Samassa, joueur de Chievo Vérone et ancien  de l'OM, se présentait seul devant le gardien ghanéen Dauda qui détournait le  tir. Mais à la 21e minute le Mali confirmait sa domination en ouvrant le score  par le même Samassa d'une tête plongeante dans la surface de réparation à la réception d'un centre de la gauche de Diabaté. A deux minutes de la pause, Samassa était bien près de doubler la mise en devançant la sortie de Dauda mais son tir piqué échouait sur la base du montant gauche du but ghanéen.

Le Ghana rate un pénalty

A la reprise, les choses s'accéléraient, le Mali doublant la mise à la 48e  minute par le capitaine Seydou Keita qui reprenait victorieusement un centre de la droite adressé par Ousmane Coulibaly. L'affaire se compliquait pour les joueurs de Kwesi Appiah. Pourtant une  occasion inespérée se présentait à eux à la 57e minute de revenir au score  lorsque l'arbitre gabonais Otogo Castane accordait un penalty aux Black Stars pour une faute bien peu évidente de main de Soumaila Coulibaly. Mais le préposé aux tirs au but Mubara Wakaso expédiait son tir au-dessus du but.

A la veille de la grande finale entre le Nigeria et le Burkina Faso, le Ghana sauvait finalement l'honneur à la 82e minute sur une belle frappe du  gauche d'Asamoah dont la trajectoire flottante trompait le gardien malien  Diakité, avant que le Mali ne corse l'addition dans le temps additionnel par  Sigamary Diarra (90+3).