Ghana Botswana
Andre Ayew évite un tacle | EKPEI / AFP

Le Ghana et le Mali dans la douleur

Publié le , modifié le

Présenté comme l'un des favoris de la Coupe d'Afrique des Nations au Gabon, le Ghana a souffert pour l'emporter (1-0) face à une équipe du Botswana qui n'avait d'autres armes que son courage défensif lors de son match d'ouverture (Groupe D). Dans ce même groupe, le Mali a également dû se contenter du minimum pour venir à bout de la Guinée (1-0).

Le Ghana, qui figure parmi  les grands favoris de la CAN-2012 et a perdu son capitaine John Mensah, buteur  exclu, a commencé avec une victoire (1-0 contre le Botswana), tout comme le  Mali, vainqueur de la Guinée un peu contre le cours du jeu (1-0).  Mensah a vraiment été l'homme du match: il a marqué le but de la victoire  en reprenant du genou un corner, et a été exclu en fauchant en dernier défenseur l'attaquant des Zèbres, Ramatlhakwana, récoltant ainsi le premier  carton rouge de la compétition.

Le Ghana  dominait sans pouvoir trouver la faille,  offrant même des possibilités au Botswana. Ainsi, le Rennais John Boye  enlevait-il sur la ligne un ballon qui prenait la chemin du but à la 51e minute. Les Black Stars se sont même singulièrement compliqué la tâche à la 66e  minute. Après un cadeau d'Anthony Annan, Jerome Ramatlhakwana filait vers le  but et Mensah donc n'a eu d'autre choix que de se sacrifier et de le stopper  irrégulièrement.  Malgré cet accroc, le Ghana  a toutefois su montrer de la maîtrise en fin de  match en faisant circuler le ballon pour manger le chronomètre et en jouant  dans le camp du Botswana, s'offrant les occasions les plus nettes en  infériorité. Il assuré l'essentiel avec les trois points, avant  d'affronter le Mali.

Le Mali contre le cours du jeu

Les Maliens ont également souffert pour s'imposer devant la Guinée.. Ils ont fait preuve d'un extrême réalisme malgré les meilleures intentions de son concurrent direct pour la  qualification. Le Mali a eu une réussite maximale, dans un match allègre. Malmené par la  Guinée, il a marqué sur son unique tir tenté en première période, un but  inscrit par Bakaye Traoré reprenant un ballon repoussé par la défense guinéenne  (30e). Sinon, les Aigles ne se sont guère procuré d'occasions. Car la Guinée s'est accaparé les principales situations dangereuses, avec  Feindouno en rampe de lancement, mais les attaquants du Sily national manquaient de précision dans le dernier geste et n'ont su exploiter les trous  dans la défense malienne.

francetv sport @francetvsport