Sadio Diallo
La joie du buteur guinéen Sadio Diallo | Pius Utomi Ekpei

La Guinée se relance, le Ghana fait le plus dur

Publié le , modifié le

La Guinée, qui a écrasé (6-1) une équipe du Botswana réduite à 10 avant la mi-temps samedi à Franceville, a conservé ses chances de qualification dans le groupe D de la Coupe d'Afrique des nations 2012. Pour sa part, le Ghana a fait un grand pas vers les quarts de finale en dominant le Mali 2-0, dans ce même groupe D.

Le Ghana quasiment en quarts de finale

Avec deux victoires, le Ghana n'a plus besoin que d'un nul lors de son dernier match. Même une défaite, en fonction du résultat de l'autre rencontre, pourrait le propulser en quart de finale. Le finaliste de la CAN-2010, après une première période soporifique, s'est réveillé et a frappé deux fois par Gyan sur coup franc (63e) et Andre Ayew (76e). Il a montré un léger mieux par rapport à son petit succès sur le Botswana (1-0).

Le Mali, pour sa part, n'aura guère été dangereux, hormis ce coup franc de Diabaté heurtant les deux poteaux (38e). L'équipe d'Alain Giresse reste néanmoins dans la course à la qualification avant d'affronter le Botswana mercredi.

Promenade et record pour la Guinée

Battue 1-0 contre le cours du jeu par le Mali lors de son entrée dans la compétition, la Guinée a montré contre un Botswana complètement dépassé qu'elle était prête à déjouer les pronostics dans un groupe qui semblait promis au Mali et au Ghana. Sadio Diallo par deux fois, Camara, Traoré, Bah et Soumah ont inscrits les buts du Sily national, qui affrontera mercredi le Ghana avec des chances de qualification.

Ce succès vient aussi récompenser une équipe qui avait déjà malmené le Mali et qui a encore affiché beaucoup de qualités techniques et de vitesse. Les Guinéens de Pascal Feindouno et du sélectionneur français Michel Dussuyer ont aussi profité de l'expulsion logique de Motsepe pour un tacle dangereux sur Pascal Feindouno juste avant la pause.

Avec ce score-fleuve, la Guinée égale le record de la victoire la plus large en phase finale de CAN (6-1 Côte d'Ivoire-Ethiopie, phase de groupes en 1970 et 5-0 Côte d'Ivoire-Guinée, quart de finale en 2008). Le record aurait même du être battu puisqu'une frappe de Feindouno sur la barre a rebondi derrière la ligne de but, sans que l'arbitre valide le but.

Gilles Gaillard

CAN