La fédération guinéenne crie au scandale pour un but refusé

La fédération guinéenne crie au scandale pour un but refusé

Publié le , modifié le

La Fédération équato-guinéenne de football (Feguifut) s'est plainte d'un complot arbitral mardi après un but refusé à sa sélection contre le Congo (1-1) samedi à Bata en ouverture de la CAN-2015 organisée sur son sol.

La Feguifut a envoyé lundi une lettre de protestation à la Confédération africaine (CAF) pour se plaindre du fait que l'arbitre gambien Bakary Papa Gassama n'ait pas validé en seconde période le but de l'attaquant et capitaine équato-guinéen Emilio Nsue, signalé hors-jeu. "La fédération considère que ce but n'a pas été marqué hors-jeu et que l'annulation fait partie d'une action planifiée pour rendre difficile au  Nzalang (surnom de la sélection, ndlr) de la Guinée équatoriale sa  participation aux quarts de finale, d'après les explications de son président  récemment nommé, Andrés Jorge Mbomio", peut-on lire sur le site officiel du  gouvernement, sous l'égide du Bureau d'information et de presse de Guinée équatoriale.

"Le personnel de la Feguifut a examiné attentivement les vidéos et a écouté  les analystes sportifs, pour en arriver à la conclusion qu'il s'agit d'une injustice et probablement d'une action planifiée par les arbitres", poursuit la fédération. "Pour cela, dans sa lettre, il invite la CAF à corriger ces  arbitres pour mettre fin à ce comportement, qui, d'après lui, n'est pas le  premier qui touche l'équipe nationale de la Guinée équatoriale." Un observateur de l'arbitrage pour le compte de la CAF avait assuré lundi à l'AFP que les deux caméras qui ont filmé l'action proposaient une lecture contradictoire, l'une penchant pour le hors-jeu, l'autre pas. Le Nzalang nacional affronte le Burkina Faso, mercredi à Bata, pour la 2e  journée du groupe A.

AFP