Salomon Kalou (Côte d'Ivoire) face à la Tunisie
Salomon Kalou (Côte d'Ivoire) face à la Tunisie | ALEXANDER JOE / AFP

La Côte d'Ivoire écrase la Tunisie

Publié le , modifié le

La Côte d'Ivoire est qualifiée pour les quarts de finale de la CAN après son net succès (3-0) sur la Tunisie. Gervinho (21e), Yaya Touré (87e) et Konan (90e) sont les buteurs ivoiriens. Avec 6 points, les hommes de Sabri Lamouchi devancent le Togo (2e) qui a disposé de l'Algérie (2-0, Adebayor et Womé). Les hommes de Vahid Halilhodzic sont déjà éliminés.

Les résultats de la CAN2013

Les classements de la CAN2013

Le capitaine star de la Côte d'Ivoire Didier Drogba a débuté le match contre la Tunisie sur le banc,  remplacé en attaque par le jeune Lacina Traoré, principal des quatre  changements opérés par Sabri Lamouchi. Les Ivoiriens ouvraient le score à la 21e minute, sur la première grosse occasion du match. Gervinho récupérait le ballon à gauche de la surface adverse. Il s'appuyait sur sur Traoré pour un beau "une-deux" et marquait de près en enroulant son ballon (1-0).

Dans la foulée, les Eléphants accentuaient la pression sur la défense tunisienne. Eboué puis Kalou faisaient passer quelques frissons dans l'arrière-garde adverse aux alentours de la demi-heure. Puis la Côte d'Ivoire baissait de régime, se contentant de contrôler une pâle équipe de Tunisie jusqu'à la pause. Hormis sur un déboulé de Salomon Kalou ma terminé (41e).

Yaya Touré délivre les siens

En seconde période, la Tunisie tentait de revenir mais les occasions étaient rares. Sur un bon centre venu de la droite, Traoui ne cadrait pas sa tête (55e). A la 66e, Khalifa essayait le tir de loin, sans plus de réussite. La Côte d'Ivoire réagissait avec un bon déboulé de Traoré dans la surface, mais la conclusion laissait à désirer. A 20 minutes de la fin, Barry se couchait bien sur une tentative signée Darragi.

A cinq minutes du terme, les Tunisiens rataient une énorme occasion d'égaliser, Barry stoppant en deux temps un tir écrasé de Khalifa pourtant en position favorable au point de penalty. Et deux minutes plus tard, Yaya Touré offrait la victoire aux siens, bien servi par Tiéné, d'un tir splendide des 25 mètres. Et comme il était dit que les Tunisiens boiraient le calice jusqu'à la lie, les Ivoiriens inscrivaient un troisième et dernier but dans les ultimes instants de la rencontre, par Konan, d'un tir précis du pied droit (3-0).

Le Togo à un point des quarts

L'Algérie s'est inclinée 1-0 contre le Togo ce samedi à Rustenburg. Un but de Emmanuel Adebayor a fait la différence en faveur des Eperviers contre des Fennecs. L'attaquant de Tottenham, servi de la tête par Ayité, a parfaitement anticipé la sortie de M'Bohli et placé son ballon au ras du poteau droit, offrant ainsi au Togo sa troisième victoire seulement en phase finale d'une Coupe d'Afrique des Nations, le 2e but signé Womé assurant le score en toute fin de rencontre, après l'interruption du match (On jouait la 87e minute lorsque le milieu algérien Guedioura, entré dans  les filets de la cage togolaise, l'a déséquilibrée, notamment le poteau droit  qui penchait vers l'arrière. L'arbitre a alors arrêté le match et demandé aux  officiels de venir y remédier.). Les Togolais joueront leur qualification face à la Tunisie. Ils n'auront besoin que d'un petit point pour accéder aux quarts. Ce serait une superbe performance pour les hommes de Didier Six.

Réactions

Sabri Lamouchi  (sélectionneur de la Côte d'Ivoire): "Je veux d'abord dire deux choses. La  première, c'est que je suis fier de mes origines tunisiennes, c'est un pays  magnifique avec un peuple extraordinaire, et la deuxième, c'est que je suis  fier de mes joueurs et de leurs réactions. Ce qu'ils ont montré aujourd'hui est  ce qu'ils montrent à l'entaînement. Je suis satisfait déjà de la victoire, mais  surtout du contenu. Le match précédent, même si on avait eu le même nombre de  points, le contenu avait été différent. J'ai dit à mes joueurs que je n'avais  pas vu des grands joueurs, mais une grande équipe. Nous sommes réellement  entrés dans la compétition aujourd'hui".

Sami Trabelsi  (sélectionneur de la Tunisie): "Jusqu'à la 25e minute, nous ne sommes pas bien  entrés dans le match. Même si l'adversaire n'a pas créé beaucoup d'occasions,  on a fait une faute d'inattention. En deuxième mi-temps on a dominé jusqu'à la  85e minute, à chaque moment on s'attendait à égaliser. Malheureusement le  deuxième but vient contre le cours du jeu. On n'a pas fait beaucoup de  changements, mais ce n'est pas +la grosse tête+. Celui qui voit le score va  penser qu'on a très mal joué, mais je suis persuadé qu'on a très bien joué en  deuxième mi-temps, qu'on a mieux maîtrisée que l'adversaire. Chaque erreur se  paie cash, on n'a pas su concrétiser nos occasions. Rien n'est joué, on a  encore un match. La deuxième mi-temps est meilleure même à notre match de  l'Algérie. On a l'espoir de se qualifier, on va gagner notre dernier match et  on va se qualifier".