Ils vont disputer la CAN et manquer à la Ligue 1

Ils vont disputer la CAN et manquer à la Ligue 1

Publié le , modifié le

34 joueurs évoluant en Ligue 1 ont rendez-vous au Gabon pour disputer la Coupe d’Afrique des Nations (14 janvier – 5 février). Tous ont brillé en club dans cette première partie de saison. En lice pour le titre ou à la lutte pour le maintien, les équipes du Championnat se retrouveront forcément affectées par leur absence. Revue d’effectif des stars « made in France » de la CAN.

Serge Aurier défend son titre avec les Éléphants

C’est l’un des meilleurs parisiens depuis le début de saison. A 24 ans, Serge Aurier est en train de franchir un cap au Paris-SG. Trois passes décisives et une activité incessante dans son couloir droit en font une référence de la Ligue 1 à son poste. A tel point que le FC Barcelone s’intéresse de très près à sa situation. Selon L’Equipe, le club catalan « attend que le joueur rentre de la CAN pour poursuivre les discussions ». Pour l'instant, Aurier (34 sélections) est prêt à relever le défi qui l’attend avec la Côte d’Ivoire. Remporter une deuxième CAN consécutive après celle glanée en 2015.

Rachid Ghezzal, l’Algérie avant un nouveau challenge ?

Le Lyonnais est en fin de contrat en juin prochain. En l’absence de prolongation, il devrait quitter l’OL et pourrait même être libre de s’engager là où il le veut à son retour de la CAN dans un mois. Une situation difficile en club qui n’a pas de répercussion sur le niveau de Ghezzal avec Lyon. De retour dans l’équipe type des Gones, le milieu de terrain algérien s’apprête à vivre sa première grande compétition avec les Fennecs dont il a revêtu le maillot à huit reprises.

Rachid Ghezzal espère entretenir sa belle dynamique lyonnaise avec l'Algérie.
Rachid Ghezzal espère entretenir sa belle dynamique lyonnaise avec l'Algérie.

Nicolas Pépé, l’homme de toutes les convoitises

Il pourrait bien être le successeur de Ghezzal à l’OL. Nicolas Pépé (21 ans) est le nouvel espoir du football ivoirien. L’angevin est courtisé par de nombreux clubs (Monaco, Lyon, Saint-Etienne, Lille). Sa participation à la CAN lui permet de s’éloigner de toutes ces tractations hivernales. Après avoir honoré sa première sélection contre la France (0-0, le 15 novembre 2016), l’ailier d’Angers est là avant tout pour apprendre. Le SCO sera d’autant plus diminué qu’il devra également faire sans son capitaine, le Sénégalais Cheikh N’Doye, retenu avec les Lions de la Téranga.

Benjamin Moukandjo, l’indomptable Merlu

Auteur de 7 buts en 15 matchs, Benjamin Moukandjo est la principale arme offensive de Lorient cette saison. En compagnie du Ghanéen Majeed Waris – lui aussi présent à la CAN -, ils représentent plus de la moitié des buts lorientais. Moukandjo aura à cœur de redorer le blason du Cameroun, quadruple vainqueur de la CAN dont la dernière victoire remonte à 2002.

Benjamin Moukandjo a disputé la Coupe du Monde 2014 au Brésil avec le Cameroun.
Benjamin Moukandjo a disputé la Coupe du Monde 2014 au Brésil avec le Cameroun.

Jean-Michaël Seri pour un doublé CAN-L1 ?

Meilleur passeur de Ligue 1 avec huit unités au compteur, le milieu de terrain ivoirien a joué un rôle majeur dans la première partie de saison de l’OGC Nice, leader du championnat. Jean-Michaël Seri (10 sélections) va connaître sa première compétition internationale avec les Éléphants. Une année 2017 qui pourrait être celle de la consécration si la Côte d’Ivoire et Nice venaient à remporter le titre.

Jean-Michaël Seri plane avec l'OGC Nice cette saison.
Jean-Michaël Seri plane avec l'OGC Nice cette saison.

Et aussi : Giovanni Sio (Rennes/Côte d’Ivoire) ; Henri Saivet (Saint-Etienne/Sénégal) ; Naïm Sliti (Lille/Tunisie) ; Clinton Njie (Marseille/Cameroun) ; Nicolas Nkoulou (Lyon/Cameroun)

Fabien Mariaux