Ebola
Des membres de la Croix Rouge luttent contre le virus Ebola au Libéria | MOHAMMED ELSHAMY / ANADOLU AGENCY

Ebola: le Maroc "prend le temps de la réflexion"

Publié le , modifié le

Le gouvernement marocain "prend le temps de la réflexion" avant de dire si le pays organisera la CAN-2015 en janvier, après le refus de la Confédération africaine (CAF) de la reporter, a indiqué mercredi le ministre des Sports au Parlement à Rabat, selon son entourage.

La CAF a refusé lundi le demande de report formulée le mois dernier par le  royaume en raison de l'épidémie d'Ebola en Afrique de l'ouest, laissant cinq  jours à Rabat, soit jusqu'à samedi, pour en conserver l'organisation ou jeter  l'éponge. L'instance panafricaine doit ensuite se réunir le 11 novembre au  Caire. "Le gouvernement prendra le temps de la réflexion avant de répondre", a  déclaré le ministre, Mohamed Ouzzine, devant une commission parlementaire, dans  des propos rapportés à l'AFP par son entourage.

"C'est une décision stratégique et importante qui demande de la patience et  une réflexion profonde", a-t-il ajouté, selon la même source. Lors de son point de presse hebdomadaire, le porte-parole du gouvernement,  Mustapha Khalfi, a de son côté affirmé que le sujet n'avait pas été abordé  durant le conseil de gouvernement du jour. Il n'a pas donné d'indication sur la date précise à laquelle le Maroc  entend répondre à la CAF.

Si le royaume refuse d'organiser l'épreuve, l'instance suprême du football  africain devra trouver un nouveau pays hôte, faute de quoi l'épreuve serait  purement et simplement annulée, ce qui constituerait une première. "Répondons aux questions quand elles se posent. Pour le moment, il y a une  porte ouverte pour le Maroc", avait déclaré lundi à l'AFP le directeur des  médias, Junior Binyam, au terme des entretiens du président de la CAF, Issa  Hayatou, à Rabat.Le Maroc, qui doit accueillir la CAN pour la deuxième fois, avait sollicité  le 10 octobre son report en raison de la propagation du virus Ebola, qui a fait  près de 5.000 morts depuis le début de l'année, essentiellement dans trois pays  d'Afrique de l'Ouest (Guinée, Libéria, Sierra Leone). Il avait proposé de la reprogrammer en juin 2015 ou janvier 2016, sans  succès. En attendant la réponse du royaume, le tirage au sort reste programmé le 26  novembre à Rabat.

AFP

CAN