CAN 2019 : le sans-faute pour l'Egypte, l'espoir pour la RDC

Publié le , modifié le

Auteur·e : Mathieu Aellen
Mohamed Salah, buteur avec l'Egypte face à l'Ouganda
Mohamed Salah, buteur avec l'Egypte face à l'Ouganda | KHALED DESOUKI / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Trois sur trois pour l'Egypte. Le pays hôte a signé une troisième victoire dans ce groupe A de la Coupe d'Afrique des Nations en battant l'Ouganda (2-0) ce dimanche. Déjà qualifiés, les Pharaons de Mohamed Salah ont assuré la première place du groupe et seront accompagnés en huitièmes par leur adversaire du soir, qualifié avec quatre points. La République Démocratique du Congo, largement victorieuse du Zimbabwe (4-0), peut elle toujours espérer terminer parmi les quatre meilleurs troisièmes.

L'Égypte n'a pas impressionné lors de cette phase de poules mais a assuré l'essentiel : trois victoires en trois matches, aucun but encaissé et le plein de confiance avant d'aborder les huitièmes de finale de sa Coupe d'Afrique des Nations et de partir à la conquête d'un huitième titre continental. Loin d'être impériaux dans le jeu, les Pharaons ont offert une très belle leçon de réalisme face à l'Ouganda.

Ils ont d'abord fait le dos rond et ont pu compter sur un exceptionnel El-Shenawy (5e, 13e, 27e, 29e, 33e, 34e, 43e) avant de frapper sur leurs deux seules véritables occasions du match. Mohamed Salah, critiqué ces derniers jours pour avoir apporté son soutien à Amr Warda, son coéquipier accusé d'harcèlement sexuel, n'a laissé à personne d'autre le soin d'ouvrir la marque, enroulant parfaitement son coup-franc par dessus le mur ougandais (1-0, 36e). El Mohammadi a ensuite doublé la mise dans le temps additionnel de la première période pour mettre fin à tout suspense (2-0, 45e+1).

Un parcours sans faute qui permettra à l'Égypte d'affronter un troisième de groupe en huitièmes de finale. Des huitièmes que verra également l'Ouganda qui, malgré sa défaite face au pays- hôte, garde la deuxième place du groupe A avec quatre points. De son côté, la RD Congo a étrillé le Zimbabwe grâce à des réalisations de Bolingi (4e), d'Assombalonga (78e) et un doublé de Cédric Bakambu (34e, 75e). Une victoire, la première dans cette CAN 2019, qui permet aux Léopards de rêver d'une place parmi les quatre meilleurs troisièmes et donc d'une qualification pour les huitièmes.