Mohamed Salah lors de son match face à l'Ouganda à la CAN 2019
Mohamed Salah lors de son match face à l'Ouganda à la CAN 2019 | OMAR ZOHEIRY / DPA / DPA PICTURE-ALLIANCE

CAN 2019 : Le baromètre avant les huitièmes de finale

Publié le , modifié le

Les affiches des huitièmes de finale de la Coupe d'Afrique des Nations 2019 sont maintenant connues. Il est désormais temps de faire un premier bilan de ces phases de poules. Entre belles surprises et grosses déceptions, retour sur ce premier tour de la CAN 2019 avant les premiers huitièmes de finale qui débuteront ce vendredi 5 juillet.

Ils ont impressionné :

. L'Egypte 

C'est un carton plein pour le pays organisateur. Emmené par Mohamed Salah, l'Egypte s'est facilement imposée face au Zimbabwe (2-0), la République Démocratique du Congo (2-0) et le Zimbabwe (4-0). Trois victoires en encaissant aucun but, c'est du solide. Les Pharaons ont parfaitement lancé leur compétition et abordent leur huitième de finale face à l'Afrique du Sud avec confiance. L'Egypte a pour objectif de remporter cette CAN à domicile, sachant qu'elle n'a plus gagné cette compétition depuis 2010.

. Madagascar

C'est LA surprise de cette CAN 2019. Pour sa première participation à la Coupe d'Afrique des Nations, la sélection malgache guidé par Nicolas Dupuis a terminé 1er du groupe B avec 7 points ! Les Zébus de Madagascar ont commencé par un match nul face à la Guinée (2-2) pour ensuite venir à bout du Burundi (1-0) et du Nigéria (2-0). C'est une véritable performance de la part du 107e au classement FIFA. Madagascar défiera la République Démocratique du Congo en huitième de finale et espère prolonger un peu plus leur rêve éveillé.

Ils ont déçu : 

. La Tunisie

Wahbi Khazri et ses coéquipiers se sont contentés du strict minimum, seulement trois petits points, aucune victoire donc mais néanmoins aucune défaite. La Tunisie a été neutralisée à chaque fois par l'Angola (1-1), le Mali (1-1) et la Mauritanie (0-0), sans vraiment proposer à chaque fois une qualité de jeu que l'on attend d'elle. Les Aigles de Carthage finissent tout de même 2e du groupe E derrière le Mali et tenteront de rejoindre les quarts de finale de la compétition comme en 2017. Leur adversaire en huitième de finale est le Ghana, 1er du groupe F.

. La RD Congo 

Leur entame de compétition a été catastrophique. Avec deux défaites face à l'Ouganda (0-2) et l'Egypte (2-0), les Congolais se sont fait très peur mais verront bien les huitièmes de finale en finissant parmi les quatre meilleures 3e de la compétition. Les hommes de Florent Ibenge ont arraché leur qualification lors de leur dernier match face au Zimbabwe en gagnant 4-0, sûrement une réaction d’orgueil. Capables du meilleur comme du pire, à voir ce qu'ils proposeront en huitième de finale face à Madagascar. 

Ils doivent encore confirmer : 

. L'Algérie 

Présents dans le groupe C, les Fennecs ont réalisé un sans faute en empochant 9 points sur 9. Plutôt sûr de son jeu, la sélection algérienne s'est imposée face au Kenya (2-0), le Sénégal (1-0) et la Tanzanie (3-0). Après avoir connu une période compliquée avec des éliminations précoces lors de la CAN 2017 et du Mondial 2018, l'Algérie semble retrouver des couleurs depuis que Djamel Belmadi a repris les commandes de la sélection. Le huitième de finale face à la Guinée devra être prise au sérieux par les Verts s'ils veulent aller loin dans la compétition. 

. Le Maroc

Les hommes d'Hervé Renard n'ont pas impressionné, mais ils ont fait l'essentiel. Le Maroc a terminé 1er de son groupe en dominant la Namibie, la Côte d'Ivoire et l’Afrique du Sud sur le même score (1-0). Fébriles par moment, les Lions de l'Atlas ont en revanche un des meilleurs effectifs de la CAN (voir le meilleur). Le Maroc doit retrouver de la simplicité dans son jeu pour ne pas retomber dans ses travers. La sélection marocaine a de l'ambition, et a pour objectif la finale de la CAN 2019. Un stade de la compétition qu'il n'a plus atteint depuis 2004, avec une finale perdue contre la Tunisie (2-1).

Maxime Izac

francetv sport francetvsport