Algérie

CAN 2019 : l'Algérie rejoint le Nigeria en demi-finale

Publié le , modifié le

L'Algérie s'est qualifiée pour la demi-finale de la Coupe d'Afrique des Nations en venant à bout de la Côte d'Ivoire (1-1, 4-3 TAB). Ils affronteront le Nigéria en demi-finale.

L'Algérie retrouve les demi-finales de la Coupe d'Afrique des Nations. Les Fennecs ont éliminé la Côte d'Ivoire aux tirs au but (1-1, 4-3) pour revenir dans le dernier carré, une première depuis 2010. Sofiane Feghouli a ouvert le score après 20 minutes de jeu et Baghdad Bounedjah a manqué une balle de 2-0 sur penalty juste après la pause. Jonathan Kodjia a égalisé un quart d'heure plus tard. 

Feghouli premier buteur 

La Côte d'Ivoire a allumé les premières mèches, avec un poteau trouvé par Max-Alain Gradel dès la cinquième minute de jeu. Redoutables en contre et sur coup de pied arrêté, les Elephants ont buté sur la défense algérienne. Et après un premier avertissement signé Ryad Mahrez, Sofiane Feghouli a trouvé la faille (20e, 1-0). Sur une transversale d'Adlène Guedioura, Baghdad Bounedjah s'est battu pour permettre à Bensebaini de récupérer le ballon. Le Rennais, sur la gauche de la surface, a parfaitement centré en retrait vers le point de penalty. Lancé, Feghouli a placé une frappe parfaite hors de portée de Sylvain Gbohouo. 

L'Algérie manque le break

Si la Côte d'Ivoire était rentré des vestiaires avec un plan d'action, elle a faillit tout jeter aux orties dès les premières secondes. Sur une action algérienne fulgurante, Bounedjah s'est fait faucher dans la surface par Gbohouo. L'attaquant des Fennecs s'est chargé lui-même d'exécuter la sentence. Son tir visait le milieu du but, il a filé sur la transversale. Chanceux sur le coup, le gardien ivoirien a été décisif un quart d'heure plus tard. Non pas pour détourner une nouvelle occasion algérienne, mais pour lancer l'action de l'égalisation. Rapidement remonté, le ballon atteint Jonathan Kodjia. Il élimine un premier adversaire d'un crochet, avant d'armer une frappe croisée entre Benlamri et Mandi. La main pas assez ferme, M'Bolhi a vu le ballon rejoindre le petit filet (1-1, 62e). 

Zaha rate sa chance

L'Algérie a rapidement tenté de reprendre l'avantage. Mais Bounedjah a buté sur Gbohouo, impérial dans sa surface (66e). L'attaquant a parfaitement décalé Mahrez quelques secondes plus tard. Sur la droite de la surface, il a vu son tir battre le gardien ivoirien avant d'être sauvé devant la ligne par Mamadou Bagayoko (69e). La Côte d'Ivoire a su faire le dos rond et aurait pu prendre l'avantage. Mais, seul au second poteau, Wilfried Zaha a dévissé sa reprise de volée dans les nuages de Suez (75e). Incapables de se départager, les deux équipes ont filé en prolongation. 

Dié et Bony malchanceux

Malgré quelques belles occasions, la demi-heure supplémentaire n'a rien changé au score. Il a fallu s'en remettre aux tirs au but pour décider d'un vainqueur. Les deux équipes se sont rendues coup pour coup jusqu'au raté de Wilfried Bony. L'Algérie a manqué une première balle de match, lorsque Youcef Belaïli a manqué le cadre. Mais le tir manqué de Serey Dié a offert la qualification aux Verts. Le dernier quart de finale opposera Madagascar à la Tunisie, à 21h au stade Al Salam du Caire. Le vainqueur de ce match retrouvera le Sénégal, tombeur du Bénin, en demi-finale.