La Tunisie éteint l'étincelle des Malgaches

CAN 2019 : La Tunisie éteint Madagascar (3-0) et accède aux demi-finales

Publié le , modifié le

La belle aventure des Malgaches s'arrête là. La Tunisie a logiquement dominé Madagascar ce jeudi en quarts de finale de la Coupe d'Afrique des Nations 2019. Vainqueurs 3-0, avec deux buts inscrits en deuxième période, les Tunisiens accèdent ainsi aux demi-finales de la CAN pour la première fois depuis 2004. Ils affronteront le Sénégal ce dimanche à 18h.

C'est donc la Tunisie qui a fini par arrêter la folle escapade des Malgaches. Réalistes et efficaces, pour leur meilleur match de la compétition, les Tunisiens ont profité d'une deuxième mi-temps complètement maîtrisée pour tuer dans l'oeuf tous les espoirs des joueurs de la Grande Île. D'abord par l'intermédiaire de Ferjani Sassi, puis de Youssef Msakni  et enfin de Naïm Sliti dans le temps additionnel, les Aigles de Carthage ont définitivement validé leur ticket pour le dernier carré. Face au Sénégal, ils joueront la première demi-finale depuis leur sacre en 2004. 

Une première période hâchée, puis, la débandade

Ils avaient enchanté les spectateurs égyptiens lors de leurs premiers matches, avec un jeu offensif et impétueux. Les Malgaches ont été asphyxiés par de sérieux Tunisiens dès l'entame du match ce jeudi, ne réussissant qu'à de très rares occasions à retrouver le panache de leur jeu. Les seules occasions de la première mi-temps ont d'ailleurs été tunisiennes. A la 13e minute, Youssef Msakni a débordé côté gauche et a servi Ferjani Sassi à l'entrée de la surface. Le milieu de Zamalek a alors enroulé une belle frappe du droit, mais sa tentative est passée juste à côté du poteau. Wahbi Khazri sur coup franc (32e) puis Ghaylen Chaaleli (42e) sur une frappe détournée par le gardien ont tenté, en vain, de concrétiser la domination tunisienne. 

Nicolas Dupuis : "La marche était trop haute" 

C'est au retour des vestiaires que le premier match entre Madagascar et la Tunisie à la CAN s'est décanté. Les Aigles ont fini par trouver la faille. Les Malgaches ont subi les assauts répétés de l'attaque adverse, avant, finalement de craquer sous ces coups de boutoir. Servi par un Youssef Msakni décidément virevoltant, Ferjani Sassi a trompé Melvin Adrien grâce au léger contre du dos de Thomas Fontaine (52e). C'est ensuite Msakni lui-même qui s'est chargé de creuser l'écart, qui était là au bon moment sur la frappe repoussée de Wahbi Khazri (60e). Les Malgaches ont eu beau faire le forcing durant les dernières minutes du match, il n'ont jamais pu vraiment inquiéter le portier tunisien Mouez Hassen. Et Naim Sliti de venir crucifier Melvin Adrien une troisième fois sur un contre éclair.

Nicolas Dupuis, l'entraîneur de Madagascar, a reconnu après la rencontre la supériorité de ses adversaires, d'après des propos rapportés par l'AFP : "Je suis très fier de ce que les joueurs ont fait depuis le début de la CAN. Je leur tire un coup de chapeau énorme. Aujourd'hui, la marche était trop haute. Me concernant, ça a bien peu d'importance. Je suis quelqu'un de fidèle et ma priorité est à Madagascar. Je ne sais pas si la priorité de Madagascar est de me garder (...)"

La tête haute, les joueurs de Madagascar ont quitté la scène sous les applaudissements du public. Les Tunisiens, eux, avaient déjà le regard tourné vers leur demi-finale face aux grands favoris de la compétition, les Sénégalais.