Mané

CAN 2019 : après 2002, nouveau rendez-vous manqué pour le Sénégal

Publié le , modifié le

Finaliste malheureux en 2002, le Sénégal se retrouve dans ce rôle 17 ans plus tard. Défait par l'Algérie en finale de la Coupe d'Afrique des nations, les Lions de la Teranga doivent encore patienter pour soulever le premier trophée continental.

Un protocole qui a peiné à se mettre en place, une attente qui s'est prolongée et le malheur des Sénégalais s'intensifiait. Certains assis, d'autres debout, la tête regardant le sol, les yeux dans le vide, tous avaient la mine déconfite. Forcément. Car ils ont frôlé le Graal. Offrir à leur pays une première Coupe d'Afrique des Nations. Leurs espoirs ont duré 79 secondes, le temps où la finale de la CAN 2019 est restée à 0-0. Avant que Baghdad Bounedjah n'ait marqué sur un tir contré, et bien heureux. 

à voir aussi CAN 2019 : l'Algérie vient à bout du Sénégal et remporte un deuxième titre CAN 2019 : l'Algérie vient à bout du Sénégal et remporte un deuxième titre

Dès lors, les Sénégalais ont couru après leur rêve. Les jambes de feu de Sadio Mané n'ont pas suffi. Bloqués par de rugueux Algériens, brouillons dans la finition, ou encore contredits par le VAR, ils n'ont rien eu pour eux. Dans les statistiques, ils l'ont emporté partout : plus de frappes, plus de possessions, plus de corners, plus de coup-franc. Mais aucun but. "Nous aimons le foot, mais le foot ne nous aime pas", se désolait une jeune supportrice au coup de sifflet final. "Je me demande quand finalement nous allons gagner une CAN", se lamentait un jeune homme.

Aliou Cissé n'y est pas parvenu

Pour le Sénégal tout entier, c'est une nouvelle déception immense. Car en 2002, le pays perdait en finale face au Cmaeorun, au terme de la séance des tirs-au-but. Le sélectionneur de la nouvelle génération y était, lors cette première finale des Lions de la Teranga dans la compétition. Aliou Cissé avait même tiré lors de la fatidique séance. Une tentative manquée. Dix-sept ans plus tard, l'homme aux dreadlocks voulait tout effacer. Toujours dans son costume de meneur d'hommes, l'ancien joueur du Paris Saint-Germain a remis sur le devant de la scène la sélection. 

Tout d'abord, une première promesse tenue : retrouver la Coupe du monde. L'an passé en Russie, le Sénégal faisait son retour dans la phase finale d'un Mondial. La dernière fois ? 2002, comme une évidence (le Sénégal avait atteint les quarts de finale). "La génération 2002 a marqué son histoire et a procuré énormément de satisfaction et de bonheur. La nouvelle génération est dans cette dynamique-là, ils veulent procurer du bonheur pour leur famille et le pays",  confiait en 2018 Lamine Diatta, ancien défenseur de l'équipe du Sénégal. 

Puis la CAN était dans le viseur de Cissé. Retrouver l'ivresse d'une finale, d'un pays qui vibre au parcours de son équipe. Mais lui et ses hommes n'ont pas réussi à aller au bout. Première équipe africaine au classement Fifa (avant la finale), le Sénégal reste donc vierge de tout sacre international. Ce n'est que partie remise pour Sadio Mané et ses coéquipiers qui auront désormais la CAN 2021 dans le viseur. Mais pour l'heure, le dépit domine. 2002 reste dans les esprits comme cette génération étincelante mais pas victorieuse. 2019 s'y ajoute.