Luis Fernandez portrait 2010
Luis Fernandez | AFP - Valery Hache

CAN-2017/qualifications - Guinée: Fernandez débute très mal

Publié le , modifié le

Le Français Luis Fernandez a débuté comme sélectionneur de la Guinée de la plus mauvaise manière avec une défaite 2-1 face au modeste Swaziland, lors de la première journée des qualifications de la CAN-2017 vendredi à Casablanca.

Lors d'une rencontre du groupe L délocalisée au Maroc en raison de  l'épidémie d'Ebola en Guinée, l'équipe de l'ancien entraîneur du PSG a été  menée d'entrée de jeu avec l'ouverture du score précoce de Tony Tsabedze (11e). Elle a longtemps couru après le score, jusqu'à ce que François Kamano  égalise à la 68e. Mais le très modeste Swaziland, 162e au classement Fifa (la Guinée est  45e), a arraché la victoire dans les dix dernières minutes par le même Tsabedze  (83e).

Cette défaite inaugurale s'ajoute à un contexte plus que délicat pour  Fernandez: quatre joueurs présents lors de la CAN-2015 n'ont pas répondu à sa  convocation pour le stage de préparation en région parisienne, dont le  capitaine Ibrahima Traoré (Mönchengladbach) et Abdoul Razzagui Camara (Angers). Traoré a expliqué "ne plus se sentir à l'aise" au sein de la sélection,  tandis que Razzagui Camara a affirmé n'avoir pas été informé de sa convocation  par son club. Recruté en avril, l'ex-international français a été pressé par le temps  pour s'engager dans la course à la qualification à la CAN-2017: il a dû  renouveler son staff technique, dissous au lendemain de l'élimination à la  CAN-2015, en y intégrant onze membres. Dans le groupe F, le Maroc a battu la Libye 1-0 à Agadir sur une  réalisation d'Omar El Kaddouri à la 51e minute. Dans la troisième rencontre de ce vendredi, comptant pour le groupe A, la  Tunisie a débuté idéalement en écrasant Djibouti 8-1 à Radès, avec notamment un  triplé de Yassine Chikhaoui dans la première demi-heure (9e sur penalty, 22e et  23e).

AFP