Calcioscommesse: décision pour Antonio Conte le 2 octobre

Publié le , modifié le

Le Tribunal national arbitral du sport a renvoyé au mardi 2 octobre la tentative de conciliation entre Antonio Conte et la Fédération italienne, à la suite de la suspension de dix mois dont avait écopé l'entraîneur de la Juventus dans l'affaire des paris truqués.

Les deux parties se sont réunies vendredi à Rome, mais l'instance suprême  du sport italien, le Tribunal national arbitral du sport (TNAS) du Comité  olympique national (CONI), a décidé de renvoyer l'audience au 2 octobre, selon  la presse italienne.

Antonio Conte, entraîneur de la Juventus Turin, avait été suspendu pour dix  mois par la Commission disciplinaire de la Fédération italienne de football  statuant sur le scandale des matches truqués.

Conte était accusé d'avoir omis de dénoncer aux autorités des combines sur  deux matches lors de la saison 2010-2011 (Novare-Sienne et AlbinoLeffe-Sienne).  A l'époque des faits, Antonio Conte était l'entraîneur de Sienne, en deuxième  division italienne.