Calcioscomesse: début de la procédure en appel pour Conte et son adjoint

Publié le , modifié le

L'entraîneur de la Juventus Turin, Antonio Conte, et son adjoint Angelo Alessio se sont présentés lundi à Rome devant la commission disciplinaire de la fédération de football pour tenter d'obtenir en appel une réduction des sanctions reçues le 10 août dans le scandale "Calcioscomesse".

En première instance, Conte avait été condamné à une suspension de 10 mois et Angelo Alessio à 8 mois d'exclusion pour avoir omis de dénoncer aux autorités des matches truqués (Novare-Sienne, AlbinoLeffe-Sienne) lors de la saison 2010/2011. La procédure d'appel qui concerne aussi des sanctions décidées contre d'autres clubs, entraîneurs ou joueurs, devrait durer jusqu'à jeudi au plus tard, deux jours avant la reprise du championnat italien. Le scandale du "Calcioscommesse" implique des joueurs soupçonnés d'avoir été corrompus par des parieurs clandestins voulant gagner à coup sûr. Il a entraîné plusieurs enquêtes et des arrestations de joueurs, dont certains de premier plan, comme Stefano Mauri, le capitaine de la Lazio Rome.