Moulin (Caen) et Gragnic (Nîmes) à la lutte
Caen et Nîmes se seraient arrangés pour faire match nul (1-1) la saison dernière | PHOTOPQR/OUEST FRANCE

Caen met la pression

Publié le , modifié le

En s'imposant (1-0) face à Nîmes lors de la 23e journée de Ligue 2, Caen a mis la pression sur les leaders Nantes (qui se déplacera samedi au Mans) et Monaco (qui se rendra lundi à Arles-Avignon). Guingamp s'accroche à la 4e place, parmi les candidats à la montée, à la faveur de son succès sur Niort.

Dans une affiche finalement décevante entre une équipe de Nîmes en pleine forme (invaincus depuis 7 matches en championnat) et Caen, ce sont les Normands qui ont assuré l'essentiel grâce à un superbe coup de tête de Pierre dès le début de match (3e) pour rester troisième au classement, mais désormais à un petit point des Nantais et des Monégasques.

Guingamp de son côté a dû s'employer pour battre Niort (4-3). Rapidement menés, les Bretons ont repris l'avantage, grâce à un rapide doublé de Yatabaré (9,14). Une course poursuite s'est alors engagée et Niort semblait tenir son match nul, 3-3. Mais dans les arrêts de jeu, un troisième but de Yatabaré a finalement permis à Guingamp de l'emporter et de reprendre la 4e place, à un point de Caen avec un match de moins. Angers a en revanche réalisé une mauvaise opération en concédant le nul sur la pelouse d'Istres (0-0) et en reculant au 5e rang à trois longueurs de Caen.
Dijon a aussi raté l'occasion de rester au contact du groupe de tête en s'inclinant lourdement au Havre (3-0) et en se faisant dépasser par son adversaire du soir (7e), tous deux à six points du podium.

Mais pour voir du spectacle, il fallait aller à Laval qui accueillait Auxerre. Menés 2-0, puis 3-2, les Auxerrois ont réussi à prendre l'avantage, 4-3 grâce à un incroyable quadruplé de Yaya Sanogo. De nouveau rejoints à la marque, les Bourguignons l'ont finalement emporté à la 88e minute grâce à Jullien (5-4). Après six matches sans victoire en championnat, Lens a enfin sorti la tête de l'eau en battant le GFC Ajaccio (2-0) grâce à un doublé de Valdivia dans un match marqué par une bagarre générale, à la mi-temps.
Dans la rencontre du milieu de tableau, Tours a tranquillement battu une équipe de Châteauroux (3-1) réduite à dix dès la 16e minute et l'exclusion de Dudouit.