Ça s'est passé un 1er mai 1904 : La naissance des Bleus

Publié le , modifié le

Auteur·e : Alain Vernon
Equipe de France 1904
L'équipe de France de 1904 | DR

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

La très longue histoire de l’Equipe de France de football commence en Belgique le 1er mai 1904. C’est son premier match officiel d’une série qui compte à ce jour plus de 800 matches et plus de 800 joueurs internationaux appelés sous la tunique tricolore en 116 ans de compétitions...

Le football, codifié par les Anglais, est pourtant pratiqué depuis la fin du 19e siècle par de valeureux gentlemen sous les couleurs de l’USFSA (Union des Sociétés Françaises de Sports Athlétiques). Certes, des sélections françaises se mesurent régulièrement dès le début du 20e siècle aux britanniques et une équipe de joueurs du Club français obtient même une médaille d’argent aux Jeux de Paris en 1900... Mais toujours pas de naissance officielle des Bleus. C’est la création de la FIFA, la Fédération Internationale en 1904, qui va accélérer ce processus.

Une équipe de France maigrichonne...

Le 1er mai 1904 est la date choisie par les Belges pour proposer aux Français la Coupe franco-belge. En présence du jeune prince Albert, futur roi des Belges, la tribune en bois du stade du Vivier -d’Oie, le terrain du Royal Racing Club Bruxellois à Uccle au sud de la capitale belge, se remplit progressivement en ce dimanche printanier. Le coup d’envoi est prévu à 17h00. L’arbitre officiel, Monsieur Keene, est anglais et l’assistance louera son impartialité. Entre 1500 et 2000 personnes s’apprêtent à vivre un moment historique. Parmi elles, une poignée de supporters parisiens aisés, venus en train depuis la gare du Nord pour 35 francs. La première Equipe de France est bien maigrichonne. Dix Bleus au départ de Paris, plus le Tourquennois Adrien Filez venu les rejoindre à Bruxelles... Il faut dire que la sélection tricolore jouera privée de Georges Bayrou, Charles Wilkes, le franco-anglais du Havre et de son militaire Pierre Allemane, blessé après une chute de cheval...

Robert Guerin, président-sélectionneur de la commission USFSA, décide alors de convoquer les frères Bilot. Charles, demi gauche, sera ainsi par ordre alphabétique, le tricolore numéro 1 dans la longue liste des Internationaux Français et Georges, demi aussi du FC Paris comme son frère aîné, est le numéro 2. *Les premiers Bleus sont bien décidés à montrer à leurs voisins la supériorité de leur jeu. Sous le maillot blanc aux anneaux de l’USFSA, nos tricolores sont pourtant menés 1-0 dès la 7e minute. Il ne leur faudra que cinq minutes pour égaliser, grâce à son attaquant Louis Mesnier du FC Paris. Celui qu’on surnommait Didi restera pour l’éternité, le premier buteur de l’histoire de l’Equipe de France. Il comptera 14 sélections pour 6 buts et 4 capitanats en bleu.

Un monde nouveau

A peine une minute après l’égalisation de Mesnier, c’est Marius Royet, l’attaquant de l’US Paris qui marque à son tour. Royet portera 9 fois le maillot bleu avant de mourir en 1915 lors de la Grande Guerre... Mais le match s’emballe encore. La Belgique égalise à 2-2 puis prend l’avantage 3-2 a 25’ de la fin. Le moral des tricolores reste intact. Les premiers bleus étonnent même par la rapidité de leurs combinaisons. Et c’est ainsi que Gaston Cyprès, l’autre attaquant du FC Paris égalise à trois minutes du coup de sifflet final. Gaston Cyprès qui aura le mérite d’offrir aux Bleus leur première victoire contre la Suisse en 1905... Match nul 3-3 entre la France et ceux que la Belgique n’appelait pas encore les Diables Rouges. 

Personne n’imagine à l'époque que ces onze garçons jonglant avec une boule de cuir au milieu des défenseurs belges, sont les pionniers d’un monde nouveau. Celui d’un sport national qui mettra 80 ans pour conquérir son premier titre de Champion d’ Europe, presque un siècle avant de devenir Champion du Monde en 1998... Qui gagnera encore l’Euro en l’an 2000 et une deuxième étoile en 2018 ! Un monde nouveau où les "maîtres" anglais n’auront récolté qu’une seule Coupe du Monde à domicile en 1966... La légende des Bleus s’est mise en route ce 1er mai 1904, non loin de Waterloo, pour notre plus grande fierté.

*Les héros : Maurice Guichard (gardien) - Fernand Canelle (cap.) - Joseph Verlet (défenseurs) - Georges Bilot - Jacques Davy - Charles Bilot (demis) - Louis Mesnier - Marius Royet - Georges Garnier - Gaston Cyprès - Adrien Filez (avants)

Alain Vernon