Tous les moyens sont "bons" pour faire tomber Manchester City

Tous les moyens sont "bons" pour faire tomber Manchester City

Publié le , modifié le

On connaît l'intensité et l'engagement sur les pelouses de Premier League. C'est aussi pour cela qu'on aime le championnat d'Angleterre. Mercredi, West Bromwich était prêt à tout pour stopper le leader Manchester City. Tout, ça veut dire des tacles et des agressions dignes des playgrounds de Guantanamo. Ce n'est pas la première fois cette saison que les Citizens sont ciblés de cette manière mais le plus inquiétant est la relative impunité des agresseurs. Nouvel exemple avec le tacle inconsidéré de Matt Phillips (West Bromwich) sur le jeune joueur de Manchester City Brahim Diaz qui n'a donné lieu qu'à un carton jaune de la part de l'arbitre.

Fort heureusement, Diaz s'en sort sans séquelle. "Ils ont leur opinion, j'en ai une autre", a commenté Pep Guardiola. "Aujourd'hui on a eu de la chance. Ce n'était pas le cas il y a quelques jours", a-t-il conclu en référence à la blessure de Leroy Sane consécutif à une charge du défenseur de Cardiff Joe Bennett.

Le tacle assassin de Matt Phillips

francetv sport @francetvsport