Bundesliga : retour en images sur le match en carton du Borussia Mönchengladbach

Publié le , modifié le

Auteur·e : Jules Boscherini
Des supporters en carton dans les tribunes de Mönchengladbach
Des supporters en carton dans les tribunes de Mönchengladbach | INA FASSBENDER / AFP-Pool / dpa Picture-Alliance via AFP

À l'occasion de la rencontre face au Bayer Leverkusen, le Borussia Mönchengladbach retrouvait pour la première fois son enceinte du Borussia Park. Privé de ses supporters en raison du huis clos imposé par la pandémie de Covid-19, les "Poulains" ont tout de même pu "compter" sur le soutien silencieux de quelques milliers de fans représenté par des cartons. Dans un stade qui sonnait creux, Gladbach s’est finalement incliné 3-1.

Chose promis, chose due ! Le Borussia Mönchengladbach avait annoncé qu’il placerait des photos de ses supporters sur des pancartes et ce ne sont pas moins de 13000 fans en carton qui ont pris place sur les sièges des différentes tribunes du Borussia Park. Une initiative insolite, qui n'aura pas empêché l'enceinte de sonner creux durant toute la rencontre.

à voir aussi Le Borussia Mönchengladbach innovera à domicile avec des supporters en carton Le Borussia Mönchengladbach innovera à domicile avec des supporters en carton

• Huis clos total et silence intégral

Malgré les quelques 13000 supporters en cartons présents dans les travées du Borussia Park, l'enceinte de Mönchengladbach n’a pas résonné comme d’habitude… Regroupés autour du rond central, cela n’a pas empêché les joueurs des deux formations, comme sur toutes les pelouses de Bundesliga 1 et 2 de respecter une minute de silence en hommage aux victimes du coronavirus avant le début des matches. Les acteurs de la rencontre ont également porté un brassard noir.

Une minute de silence est observée avant le coup d'envoi entre Mönchengladbach et Leverkusen
Une minute de silence est observée avant le coup d'envoi entre Mönchengladbach et Leverkusen © Carsten Lappe / POOL / AFP

• Distanciation sur le banc

Si sur la pelouse, les joueurs ont pu jouer normalement tout en respectant les consignes de sécurité mises en place pour permettre la reprise du championnat, les remplaçants des deux formations sont contraints de porter un masque de protection afin d'éviter tout risque de contamination au Covid-19. À l'image, le banc du Bayer Leverkusen, en tribune et arborant des masques aux couleurs des pensionnaires de la BayArena.

Les remplaçants du Bayer Leverkusen pendant la minute de silence
Les remplaçants du Bayer Leverkusen pendant la minute de silence © INA FASSBENDER / AFP-Pool / dpa Picture-Alliance via AFP

• Un carton à 19€

Les amoureux de Mönchengladbach ont majoritairement joué le jeu et les tribunes du Borussia Park se sont vues remplies de supporters en carton portant fièrement les couleurs de leur club. Tout a été mis en place pour que les joueurs se sentent dans les meilleures conditions, entourés de blanc, de noir et de vert. À 19€ pièce le carton, on peut penser que d'autres fans rejoindront le mouvement pour les matchs à venir.

Les supporters en carton de 'Gladbach
Les supporters en carton de 'Gladbach © INA FASSBENDER / AFP-Pool / dpa Picture-Alliance via AFP

• Le message réel des Ultras fantômes

Comme très souvent, les virages furent les tribunes les plus garnies. Les Ultras du Borussia en ont d'ailleurs profité pour faire passer un message contre la reprise du championnat à huis clos. Plusieurs banderoles ont été déployées avec un message clair : "Pour le Borussia, contre les matches fantômes" ou encore "Pas de foot sans supporters". Un message qui fait écho à toutes les revendications des supporters, pour qui le huis clos ne passe pas.

Des banderoles dénoncent la reprise à huis clos à Mönchengladbach
Des banderoles dénoncent la reprise à huis clos à Mönchengladbach © INA FASSBENDER / AFP-Pool / dpa Picture-Alliance via AFP

• Silence et slogans hostiles en tribune 

"Mines silencieuses", "Mémorial en carton", tout était mis en oeuvre pour faire comprendre que sans les supporters, le football perd de son essence. L'ombre de la crise sanitaire plane toujours et les Ultras du Borussia Mönchengladbach comptent bien montrer leur désaccord avec des banderoles pour critiquer les décisions gouvernementales de reprise à huis clos.

Les Ultras de Gladbach contre les "mines silencieuses"
Les Ultras de Gladbach contre les "mines silencieuses" © INA FASSBENDER / AFP-Pool / dpa Picture-Alliance via AFP

• A chacun son message 

Si les fans pouvaient être représentés par un carton à leur image, ce n'est pas forcément du goût de tout le monde... Ici certains supporters de Gladbach ont préféré apparaître masqués, pancartes à la main pour manifester leur mécontentement. Sur celles-ci, on peut lire des messages virulents comme "jeu fantôme, on y est !". Une manière pour ces supporters de manifester une nouvelle fois contre le huis clos imposé.

Supporters anonymes en colère
Supporters anonymes en colère © INA FASSBENDER / AFP-Pool / dpa Picture-Alliance via AFP

• Les étalons de 70 étaient là

En plus des 13000 cartons présents dans les travées du stade, le Borussia Mönchengladbach n'a pas oublié de rendre hommage à l'équipe championne de Bundesliga en 1970. Vainqueurs du premier titre de champion de l'histoire de la formation du nord-ouest de l'Allemagne, les héros de Gladbach ont eux aussi pris place dans les tribunes. Alignée selon le dispositif de l'époque avec les remplaçant derrière eux, la bande d'Hennes Weisweiler a suivi d'un œil passif la rencontre des Poulains.

Les joueurs de Mönchengladbach champions d'Allemagne en 1970
Les joueurs de Mönchengladbach champions d'Allemagne en 1970 © INA FASSBENDER / AFP-Pool / dpa Picture-Alliance via AFP

• Un carton à moitié plein

Malgré cette initiative censée aider les joueurs, le carton n'a pas été d'un grand secours au Borussia qui s'est incliné 3-1 contre Leverkusen. Ici, le Bayer inscrit son deuxième but sur penalty suite à une faute d’Elvedi sur Bellarabi. Sur l’action précédente, les Poulains auraient eux aussi pu bénéficier d’un penalty mais l’arbitre en a décidé autrement. Aucune bronca après cette décision de l’arbitre...

Le Bayer Leverkusen s'impose à Mönchengladbach
Le Bayer Leverkusen s'impose à Mönchengladbach © INA FASSBENDER / AFP-Pool / dpa Picture-Alliance via AFP

• Après le carton, la langue de bois ?

En interview d’après match, la consigne reste la même… Respecter les distanciations sociales ! C’est pourquoi on peut voir ici les joueurs, Yann Sommer pour Mönchengladbach et Sven Bender pour Leverkusen, interrogés à quelques mètres de distance par des journalistes non pas sur la pelouse comme on a l’habitude de le voir, mais en tribune, micro tendu grâce à une perche. Avec des questions en carton et sans langue de bois ?

les interviews d'après-match en Bundesliga
les interviews d'après-match en Bundesliga © INA FASSBENDER / AFP-Pool / dpa Picture-Alliance via AFP
Jules Boscherini @julesboscherini