Sepp Blatter
Le président de la FIFA, Sepp Blatter | AFP - MICHAEL BUHOLZER

Blatter: "Nous sommes tous un peu français"

Publié le , modifié le

Le président de la Fifa Joseph Blatter a rendu hommage lundi à Zurich, lors de la remise du Ballon d'or, aux victimes des "violents événements des derniers jours" en France, assurant : "Ce soir nous sommes tous un peu français", puis "Nous sommes tous Charlie".

Rappelant que le Ballon d'or "trouve ses origines en France", créé en 1956 en collaboration avec le magazine France Football, Sepp Blatter a souligné, dans un discours en français, que "cette soirée rime avec la France".

"Ce soir nous sommes donc tous un peu français, ce qui porte encore plus  notre sympathie vers nos voisins gravement touchés dans leur chair par les  violents événements de ces derniers jours", a déclaré M. Blatter. "Nous ne connaissons pas encore assez le pouvoir de la paix, ni celui du football", a encore dit le président de la Fifa, qui en a appelé "à la paix, à  l'apaisement et à la tolérance".

Après avoir remis le prix spécial du président de la Fifa au journaliste  japonais Hiroshi Kagawa, il a indiqué que cette distinction rendait aussi hommage "à tous les journalistes....Au moment où j'ai pris la décision de remettre ce prix à un journaliste, je ne savais pas combien ce choix allait rattraper la réalité, la triste actualité de ces derniers jours", a ajouté M. Blatter."Ce prix va non seulement à l'ensemble du travail accompli par ce  journaliste mais à tous les journalistes, il rappelle l'importance de la  liberté d'expression",

Christian Grégoire