Blatter ne veut pas démissionner

Publié le , modifié le

La Fifa est actuellement secouée par une affaire de pots-de-vin concernant Joao Havelange, le prédécesseur de Sepp Blatter, et la société ISL, détentrice des droits exclusifs sur la Coupe du Monde. Le Président de la Fédération allemande de football, Wolfgang Niersbach s'est dit "choqué" par le fait que Blatter minimise la gravité des faits de corruption au sein de la Fifa. Depuis certaines voix s'élèvent pour demander sa démission.

"Si quelqu'un veut que je me retire, qu'il en fasse la demande devant le Congrès (qui réunit toutes les fédérations composant la Fifa) si on ne me veut plus, je partirai sans discussion". a réagit le Suisse. En outre, l'affaire a fait réagir la classe politique allemande. " Il est prouvé que Sepp Blatter fait partie du système endémique de corruption de la Fifa. C'est pourquoi, on doit lui retirer l'Odre du mérite allemand" s'est insurgé le député vert européen Reinhard Bütikofer.