Sepp Blatter
Sepp Blatter | AFP

Blatter fait appel de sa suspension

Publié le , modifié le

Le président démissionnaire de la Fifa Joseph Blatter a fait appel de la suspension de 90 jours infligée par la commission d'éthique de son instance, affirme le New York Times, qui a consulté une copie du courrier officiel de ses avocats.

Cet appel auprès de la chambre des recours de la Fifa n'est cependant pas  automatiquement suspensif. Le New York Times ne publie pas d'extraits ni de  citations tirés de l'appel introduit par les avocats de Blatter, mais en livre  sa propre lecture. Selon le journal américain, les avocats motivent leur appel par le fait que  la suspension est à leurs yeux "prématurée" et contraire à la présomption  d'innocence: ils invoquent le fait que Blatter a le statut de prévenu aux yeux  de la justice civile suisse et peut être mis hors de cause pour manque de  preuves. Selon le journal, les avocats de Blatter demandent dans ce courrier qu'il  soit entendu afin de pouvoir plaider sa cause, assurant qu'avant l'annonce de  sa suspension, il "n'avait pu se défendre que lors d'un court entretien avec  les enquêteurs".

Enfin, le journal ajoute que les avocats déplorent "la manière dont M.  Blatter a été traité", notamment le fait qu'il "a appris sa suspension au  moment où (la commission d'éthique de) la Fifa l'a annoncée publiquement". Citant un proche du Suisse, le New York Times assure que ce dernier en a  pris connaissance en lisant l'annonce "sur l'écran de l'ordinateur de son  bureau". Blatter a été entendu comme prévenu par la justice suisse fin septembre  pour un paiement de 2 millions de francs suisses (1,8 M EUR) versé en 2011 à  Michel Platini, président de l'UEFA, entendu comme témoin assisté par la  justice suisse et lui aussi suspendu pour 90 jours jeudi par la commission  d'éthique.

Dans la procédure pénale suisse qui le concerne, Blatter est aussi accusé  d'avoir "signé un contrat défavorable" pour la Fifa avec l'Union caribéenne de  football. Le Suisse de 79 ans aurait vendu très en-dessous des prix du marché  les droits de diffusion TV des Mondiaux-2010 et 2014.  Jeudi, Platini a également fait part de sa volonté de faire appel.

AFP