Sepp Blatter
Sepp Blatter | FABRICE COFFRINI / AFP

Blatter face à la commission de recours

Publié le , modifié le

La commission de recours de la Fédération internationale a commencé mardi à se pencher sur le cas de Joseph Blatter, président démissionnaire de la Fifa suspendu 8 ans de toutes fonctions dans le football, a constaté un journaliste de l'AFP à Zurich.

Le Suisse est arrivé vers 07h30 (06h30 GMT) au siège de l'instance  mondiale, selon un membre de la sécurité du QG de la Fifa, pour le début de son  audition prévue à 09h00 (08h00 GMT). Les membres de la commission de recours se sont eux engouffrés dans le  bâtiment à bord d'une fourgonnette vers 08h30 (07h30 GMT), suivis un quart  d'heure plus tard par le président du Comité d'organisation de l'Euro-2016  Jacques Lambert, arrivé en taxi, sans doute dans un rôle de témoin pour Blatter.

Le fameux paiement controversé

Lambert avait été l'un des deux témoins - avec Angel Maria Villar Llona,  patron de la Fédération espagnole et vice-président de l'UEFA - présentés par  Michel Platini lors de son audience lundi devant la commission de recours pour  prouver l'existence d'un contrat oral entre lui et Sepp Blatter. Le président de l'UEFA, également suspendu 8 ans, et Blatter, jusqu'ici les  personnages les plus puissants de la planète football, sont en effet tombés en raison du paiement controversé de 1,8 million d'euros, sans contrat écrit, du Suisse au Français en 2011 pour un travail de conseiller achevé en 2002.

La charge de "corruption" non retenue

Selon eux, ce versement constituait le solde de la rémunération de cette  mission réalisée par l'ex-triple Ballon d'Or auprès du président de la Fifa  entre 1999 et 2002 sur la base d'un accord verbal. Les magistrats de la Fifa, eux, les ont jugés coupables "d'abus de position", de "conflit d'intérêts" et de "gestion déloyale", écartant toutefois la charge de "corruption". Les auditions en appel de Blatter et Platini interviennent alors que la  campagne électorale bat son plein pour l'élection à la présidence de l'instance  suprême du foot mondial, prévue le 26 février à Zurich. 

AFP