Le président de la Fifa Joseph Blatter
Le président de la Fifa Joseph Blatter | FABRICE COFFRINI / AFP

Blatter critique la sortie de Boateng...

Publié le , modifié le

Selon le président de la Fifa Joseph Blatter, le joueur de l'AC Milan Kevin-Prince Boateng a eu tort de quitter le terrain jeudi, suite aux cris racistes des supporteurs de Pro Patria. M. Blatter n'a toutefois pas donné de solution concrète au fléau que représente le racisme...

"Quitter le terrain? Non. Je ne crois pas que cela soit la solution. Je ne crois pas que l'on puisse sortir (du terrain). C'est un problème délicat, mais je le répète, il n'y aura aucune tolérance pour le racisme dans les stades. Nous devons lutter contre ça", a indiqué le patron du football mondial dans une interview au  journal de Doha, The National. "La seule solution est d'être très sévère sur les sanctions et les sanctions doivent être un retrait de points ou quelque chose de similaire", a poursuivi M. Blatter. "L'AC Milan réitère sa position ferme contre le racisme sous n'importe  quelle forme, et appelle les instances nationales et internationales du sport à adopter des mesures nécessaires et efficaces", a réagi le club lombard dimanche. Si quelques efforts ont été faits ces dernières années, essentiellement en matière de communication, les sanctions administratives sont très rares. Et ce n'est pas une amende de 20 000 euros (comme le prévoit le règlement de l'UEFA) qui risque d'embêter des clubs qui amassent des millions... La lutte contre le racisme ne représente pas encore un intérêt fondamental pour le monde du football.

Romain Bonte