Bini et la FFF tombent d'accord

Publié le , modifié le

Bruno Bini et la Fédération française de football ont trouvé un accord sur une rupture conventionnelle de contrat, a annoncé lundi à l'AFP l'ancien sélectionneur de l'équipe de France féminine.

"C'est officiellement réglé depuis mi-novembre et c'est une rupture  conventionnelle de contrat. Le préavis court jusqu'à fin janvier mais je suis  libre de m'engager où je veux", a expliqué Bini. "Ça s'est fait en discutant d'avocat à avocat. Les uns et les autres  voulaient finir les choses proprement et on ne voulait pas aller aux  prud'hommes. Ça s'est fait correctement, il n'y a rien à dire", a-t-il ajouté.

AFP