Standard - Charleroi
Adrien Trebel tentant de calmer les supporters du Standard | BRUNO FAHY / BELGA MAG / BELGA

Belgique - Charleroi-Standard arrêté après des jets de pétards

Publié le , modifié le

Le match du Championnat de Belgique opposant Charleroi au Standard de Liège dimanche a été définitivement arrêté après de nombreux incidents causés par les supporters des deux camps, notamment des jets de pétards.

La rencontre a d'abord été suspendue à deux reprises après des jets de briquets et de pétards en direction du gardien français de Charleroi, Nicolas Penneteau, visé par les fans liégeois. Malgré les appels au calme lancés au micro par l'entraîneur et des joueurs du Standard, l'ambiance est restée électrique. A la 67e minute, alors que les Liégeois menaient 3-1, ce sont cette fois les supporters de Charleroi qui ont visé le gardien des Rouches, Guillaume Hubert, l'atteignant avec un gobelet de bière, puis lançant un fumigène dans sa direction.

Selon la presse belge, les deux clubs risquent une forte amende en plus d'être privés des points attribués au terme de la rencontre. La rivalité entre les deux meilleurs clubs de Wallonie (sud de la Belgique) donne régulièrement lieu à des rencontres tendues, parfois entachées d'incidents entre supporters. Metz-Lyon, en Championnat de France, avait déjà été définitivement arrêté samedi après une demi-heure de jeu suite à des jets de pétards sur le gardien de l'OL, Anthony Lopes, et le médecin du club venu se porter à son secours.

AFP